Football – Mondial

07 juillet 2018 19:44; Act: 07.07.2018 19:44 Print

Twitter a un nouveau héros: Gareth Southgate

Le sélectionneur de l'équipe d'Angleterre, considéré comme le gendre idéal alors qu'il était décrié à son arrivée, est la vedette des réseaux sociaux avec son propre hashtag.

Sur ce sujet
Une faute?

Que ferait Gareth Southgate? Voilà la question à laquelle les supporters de l'équipe d'Angleterre, en particulier, adorent répondre depuis quelques jours. A tel point que le hashtag #GarethSouthgateWould (Gareth Southgate ferait...) a connu son son petit succès depuis la qualification des Three Lions mardi pour les quarts de finale de la Coupe du monde, au détriment de la Colombie.

Les internautes s'en sont donné à cœur joie, notamment sur Twitter, où ils ont inventé une vie parfaite à leur nouveau héros, considéré comme un gendre idéal au comportement exemplaire. Le résultat est souvent hilarant, avec des propositions aussi variées que «Gareth Southgate vous emmènerait en ville avec sa voiture, même si sa route était à l'extrême opposé», «Au bar, Gareth Southgate dirait: "pardon, ce Monsieur était là avant moi"», «Gareth Southgate glisserait un billet de 20 livres au petit-ami de sa fille, "pour s'assurer qu'elle passe un bon moment"» ou encore «Gareth Southgate relirait votre CV et vous ferait un retour constructif en moins d'une heure».

Le souvenir du tir au but manqué de 1996

Et pourtant la cote de popularité du sélectionneur n'était pas si élevée, lorsqu'il avait pris les rênes de l'Angleterre dans l’intérim après le licenciement de son prédécesseur Sam Allardyce, pour faute grave. Beaucoup d'observateurs lui reprochaient alors un manque d'expérience, de leadership et surtout de charisme. Mais par son travail méticuleux, sans faire de vagues, Southgate a su imposer son style et ses idées. Jusqu'à emmener l'Angleterre au-delà des huitièmes de finale d'un Mondial pour la première fois depuis 1994. Qui plus est en se sortant d'une séance de tirs au but qui avait le plus souvent sonné son glas.

En Angleterre, on se souvenait d'ailleurs surtout du tir au but que Gareth Southgate avait manqué lors de l'Euro 1996, à domicile, qui avait précipité la défaite des Anglais en demi-finale face à l'Allemagne. Désormais, l'homme vêtu comme un joueur de snooker avec son gilet et sa cravate impeccables est entré dans les mémoires anglaises pour de toutes autres raisons.







Résultats et groupes

(duf)

Plus de Mondial 2018