Musée d'Auschwitz

27 janvier 2011 13:09; Act: 27.01.2011 13:47 Print

Auschwitz récolte des fonds sur Facebook

Le musée d'Auschwitz-Birkenau a lancé sur Facebook une campagne pour recueillir 120 millions d’euros nécessaires à la préservation du site.

storybild

Agissez maintenant! », a indiqué le musée sur sa page Facebook. (Photo: Keystone)

Une faute?

En marquant jeudi la Journée mondiale de la mémoire de l’Holocauste, le musée d'Auschwitz-Birkenau a lancé sur Facebook une campagne pour recueillir 120 millions d’euros nécessaires à la préservation du site de cet ancien camp nazi.

«À l’occasion du 66ème anniversaire de la libération du camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau en 1945, la Fondation Auschwitz-Birkenau annonce le lancement de sa campagne Agissez maintenant! », a indiqué le musée sur sa page http://www.facebook.com/AuschwitzInterveneNow.

Cette initiative «vise à inciter les individus, les organisations et les gouvernements du monde entier à protéger et à préserver la preuve matérielle, les vestiges du camp», où 1.100.000 personnes, dont environ un million de Juifs, ont été tuées par les nazis allemands entre 1940 à 1945.

Gardiens de la mémoire

«Les baraquements, les fils barbelés et les ruines des crématoriums et des chambres à gaz sont les meilleurs gardiens de la mémoire; de par leur présence silencieuse ils veillent à ce que personne ne puisse jamais nier que le pire des crimes du XXème siècle a effectivement eu lieu», a déclaré jeudi Wladyslaw Bartoszewski, président du Conseil de la Fondation Auschwitz-Birkenau et ancien prisonnier du camp.

«En garantissant la préservation du Mémorial Auschwitz-Birkenau et en conservant les témoignages du passé, en réalité, nous préparons l’avenir», a-t-il ajouté.

Pour préserver le site, les gouvernements de la République fédérale d’Allemagne, de la République d’Autriche et des Etats-Unis «ont promis d’importantes donations au fonds de capitaux perpétuel pour plus de 78 millions d’euros», a rappelé le musée.

Les présidents allemand Christian Wulff et polonais Bronislaw Komorowski, réunis jeudi à Auschwitz avec des survivants du camp et des jeunes Polonais et Allemands pour les cérémonies d'anniversaire, ont appelé à la vigilance face aux exactions massives toujours commises à travers le monde.

(afp)