Facebook

23 juillet 2014 22:26; Act: 24.07.2014 16:36 Print

L'action a atteint son plus haut historique

L'action Facebook évoluait à ses plus hauts niveaux historiques jeudi matin, au lendemain de l'annonce de résultats meilleurs que prévu du premier réseau social en ligne mondial, portés par ses recettes de publicité mobile.

storybild

La croissance de Facebook se poursuit. (Photo: AFP/Karen Bleier)

Sur ce sujet
Une faute?

Le titre Facebook gagnait 5,77% à 75,40 dollars vers 14H15 GMT à la Bourse de New York. C'est bien au-dessus de son record historique en clôture de 72,03 dollars enregistré le 10 mars.

Le groupe a annoncé mercredi soir après la clôture des résultats supérieurs aux attentes pour le deuxième trimestre, où son bénéfice net a plus que doublé à 791 millions de dollars et son chiffre d'affaires bondi de 61% à 2,9 milliards.

Son public continue aussi de progresser, avec 1,32 milliard de membres actifs mensuellement fin juin, contre 1,28 milliard fin mars. Et la part des utilisateurs quotidiens, une variable clé, est stable à 62,8% après 62,7% au premier trimestre.

Le mobile représente désormais 62% des recettes publicitaires de Facebook, après 59% sur les trois premiers mois de 2014, et encore zéro il y a deux ans.

Cette montée en puissance dans le mobile est allée de pair avec un redressement spectaculaire du titre, qui avait réalisé une entrée en Bourse catastrophique en 2012.

Le cours a presque triplé sur l'année écoulée ( 188%) et plus que quadruplé comparé au plus bas historique de 17,73 dollars atteint en septembre 2012.

Bénéfice doublé

Le réseau social américain Facebook a plus que doublé son bénéfice net au deuxième trimestre, affichant toujours une forte croissance de ses recettes publicitaires, en particulier mobiles.
Le bénéfice net a atteint 791 millions de dollars (712 millions de francs), contre 333 millions de dollars un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires, qui bondit de 61% à 2,9 milliards de dollars, est également un peu supérieur aux 2,8 milliards anticipés par le marché. Comme les trimestres précédents, l'essentiel du chiffre d'affaires provient de la publicité, qui affiche des recettes en hausse de 67% à 2,7 milliards de dollars.

Ces résultats sont un peu moins impressionnants qu'au premier trimestre, où le chiffre d'affaires avait décollé de 72% et les recettes publicitaires de 82%. Toutefois, le ralentissement était attendu du fait d'une comparaison moins favorable: c'est à partir du deuxième trimestre 2013 que les efforts du groupe dans la publicité mobile avaient vraiment commencé à se répercuter dans ses comptes.

La part du mobile dans les recettes publicitaires a continué de progresser, pour atteindre 62% au deuxième trimestre après 59% sur les trois premiers mois de 2014, et encore zéro il y a deux ans.

Davantage d'utilisateurs

Le premier réseau social en ligne au monde a par ailleurs vu le nombre de ses utilisateurs poursuivre son ascension: il revendique 1,32 milliard de membres actifs mensuellement fin juin, contre 1,28 milliard fin mars. Et le nombre de ceux qui se connectent quotidiennement, une variable clé car elle reflète l'engagement des utilisateurs, est resté stable, à 62,8% après 62,7% au 1er trimestre.

Dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Facebook prenait 3,23% à 73,59 dollars vers 22h30 heure suisse, évoluant au-delà de son record en clôture de 72,03 dollars, atteint le 10 mars.

(ats/afp)