E-sport

03 septembre 2019 19:54; Act: 03.09.2019 19:56 Print

ESL Pro Tour ou partir de zéro et devenir un héros

DreamHack et ESL s'unissent pour créer le plus grand circuit international de «Counter Strike: Global Offensive», avec un prize pool de 5 millions de dollars.

Cette vidéo est en anglais.
Sur ce sujet
Une faute?

Le mariage vient d'être célébré, et il sera consommé dès 2020... pour le plus grand plaisir des fans de «Counter Strike: Global Offensive» («CS:GO»). Les mastodontes de l'organisation de tournois que sont DreamHack et ESL viennent en effet de s'unir pour donner naissance à l'ESL Pro Tour. «Ce partenariat permettra de créer un chemin clair et structuré pour les joueurs qui entrent dans ce milieu et veulent en gravir les échelons. Cela permettra aussi à tous les nouveaux fans qui découvrent cette activité de mieux comprendre et aborder ce sport», estime Ralf Reichert, co-CEO d’ESL.

Ainsi, les tournois de l'ESL Pro Tour seront organisés en deux niveaux: Challenger et Masters. Le niveau Challenger comprendra les DreamHack Open, la Mountain Dew League et les championnats nationaux ESL, à l'image de la Swisscom Hero League en Suisse. Ces compétitions serviront de plateforme pour les équipes voulant atteindre le niveau Masters. Ce dernier réunira quant à lui les événements en arène avec une dotation de 250'000 dollars ou plus, tels que les ESL One powered by Intel, les Intel Extreme Masters, les DreamHack Masters et la Pro League CS:GO ESL.

En participant à ces différents tournois, les équipes gagneront des points dans le classement ESL Pro Tour Ranking. Les meilleures d’entres elles pourront ensuite s’affronter lors des deux finales annuelles des Masters Championship: l'ESL One Cologne (Allemagne) et l'Intel Extreme Masters Katowice (Pologne). En tout, 5 millions de dollars sont en jeu.



(xfz)