E-sport

21 janvier 2019 09:33; Act: 21.01.2019 09:33 Print

Entraînement très intense pour décrocher leur Graal

Afin de rivaliser avec les toutes meilleures, l’équipe PostFinance Helix travaille dur sur PC, mais aussi en salle de sport, à Berne.

Voir le diaporama en grand »
L'inscription "À louer" (Zu vermieten) est trompeuse. Car c'est le lieu où s'entraîne l'équipe d'e-sport PostFinance Helix. Des canapés et des meubles flambant neufs servent de coin détente pour l'équipe. Un coin cuisine permet de prendre les repas en groupe. Tout est prêt pour les briefings et les séances de stratégie du coach NicoThePico, y compris le tableau blanc. C'est là que les gamers plongent dans leur champ de bataille virtuel, avec une disposition alignée, comme lors des grandes compétitions. Les joueurs de PostFinance Helix communiquent beaucoup entre eux durant les parties. Le coach NicoThePico est là pour superviser les actions et la coordination durant les entraînements. Les joueurs ne s'entraînent pas que virtuellement: ils travaillent également leur condition physique. Tapis de course, entraînement musculaire et vélo sont au programme trois fois par semaine, le matin. Berne ADC Marco a étudié l'informatique à l'Université de Berne pendant près de trois ans. À 23 ans, il a temporairement interrompu ses études pour se consacrer à l'e-sport et vit en colocation. Il joue à «League of Legends» depuis six ans. Berne : Toplaner Né en Suisse avec des origines iraniennes, Mahdi a travaillé comme informaticien avant d'entendre parler du projet de PostFinance. Âgé de 20 ans, il joue à «LoL» depuis de nombreuses années et espère pouvoir devenir joueur pro. Zurich : Support Informaticien de 26 ans, Dennis joue depuis huit ans à «League of Legends» et veut faire de ses nombreuses années d'expérience son métier au sein de l'équipe PostFinance Helix. Il a pris connaissance du projet grâce au petit ami de sa soeur. : Fribourg Midlaner Né à Fribourg, Antoine est le seul Romand de l'équipe. Logisticien de 20 ans, il joue à «League of Legends» depuis cinq ans. Après son apprentissage, il est allé aux États-Unis pendant un an pour améliorer son anglais. Berne : Jungler Nikola a grandi à Berne. Il a fait un apprentissage d'informaticien avant de travailler dans cette profession. Le gamer de 21 ans espère devenir professionnel après cinq années d'expérience à «LoL».

Une faute?

Un panneau «À louer» est encore accroché sur une vitrine du PostParc, à Berne. Pourtant, quand on passe la porte, les locaux sont devenus depuis quelques jours l’antre de l’équipe d’e-sport de Post­Finance Helix. La première structure professionnelle en Suisse du populaire jeu d’arène de bataille en ligne «League of Legends» («LoL») s’est donné une année pour se faire une place parmi l’élite européenne. «Cette année, nous ferons tout notre possible pour nous rapprocher de la scène pro», déclare le coach, Nicholas «NicoThePico» Korsgard.

L’équipe de cinq joueurs, dont le Fribourgeois de 20 ans Antoine «Vango» Tinguely, a commencé à s’entraîner dans une «gaming house» de 211 m2 où tout sent encore le neuf. Elle compte notamment un coin détente avec un canapé et une TV, une petite cuisine pour prendre les repas en groupe, et bien sûr cinq ordinateurs disposés en ligne, dans la même configuration que chez les pros. Cinq chaises très confortables garantissent une position idéale lors des nombreuses parties en ligne quotidiennes.

Car l’entraînement est strict pour ces cinq athlètes de 20 à 26 ans qui se consacreront à plein temps à l’e-sport. Des séances de fitness auront lieu trois fois par semaine en plus des heures de perfectionnement à «LoL». Sueur, réactivité, stress et de longues heures de concentration vont être au programme cette année. Le prix à payer pour atteindre leur rêve.

(RIC/MEY)