«Killzone 3»

02 mars 2011 15:59; Act: 02.03.2011 16:09 Print

La guerre perdure sur la planète Helghan

par Adrien Iseli - L’éditeur japonais Sony pare «Killzone 3» de ses plus beaux atours pour ce troisième épisode explosif.

Une faute?

Graphismes somptueux, compatibilité avec les manettes PS Move et affichage en trois dimensions stéréoscopique: le jeu de tir en vue subjective (FPS) de Sony est une véritable vitrine technologique des capacités de la PS3.

Si des efforts considérables ont été entrepris concernant la réalisation, le scénario, qui débute exactement là ou «Killzone 2» se terminait, risque d’agacer. La ­faute à un premier degré lourdingue. Le conflit entre les Helghasts et l’Alliance stratégique interplanétaire (ISA) se poursuit. A vous d’y mettre fin en incarnant Sev, un soldat d’élite de l’ISA, coincé sur la planète Helghan. Flanqué de votre ami Rico, vous allez dégommer une tripotée d’adversaires à l’aide d’armes un peu trop classiques. Seul le passage en exosquelette donne un peu de relief à une campagne certes soutenue, mais qui manque singulièrement de fantaisie.

Reste un multijoueur solide et complet, où 32 compétiteurs peuvent se massacrer dans la bonne humeur sur différents modes réussis.

«20 minutes» vous offre un exemplaire de l'édition limitée Helghast: