Jeux vidéos - E3

08 juin 2011 09:30; Act: 08.06.2011 14:01 Print

La nouvelle PlayStation testée par «20 minutes»

par Thomas Piffaretti, Los Angeles - Au premier jour de l'E3, le constructeur japonais a offert la possibilité de tester sa nouvelle console nomade, la Vita. Premières impressions.

Pendant la conférence de presse de Sony, «Uncharted: Golden Abyss» avait été utilisé pour présenter la Vita. (Vidéo: 20 Minutes)
Sur ce sujet
Une faute?

En attrapant la PlayStation Vita, c'est d'abord sa légèreté qui interpelle. En mains, le dernier bébé portable de Sony semble peser une plume. La bête est fine et les commandes tombent bien sous les doigts. Mais sa largeur pourrait toutefois poser problème aux petites paluches. Un souci qui sera par contre bien vite oublié une fois la console démarrée.

En effet, on est rapidement bluffé par la qualité de l'écran OLED. Sur une version démo du futur «Uncharted: Golden Abyss», l'image est lisse et lumineuse. Le processeur encaisse sans broncher les mouvements du héros et offre un rendu parfaitement fluide. Et les jeux de lumières traités en temps réel sont totalement maîtrisés.

Niveau gameplay, le jeu d'action-aventure permet de se familiariser avec les différentes possibilités qu'offre désormais la petite PlayStation. Ainsi, certains choisiront de faire évoluer le héros Nathan Drake en jouant des sticks analogiques et des traditionnels boutons. D'autres préféreront le mener du bout du doigt grâce à l'écran multitouch. Et l'effet, non sans rappeler les sensations connues avec un iPhone, est garanti.

Pas encore de date de sortie pour la Suisse

En passant au jeu «Little Big Planet», on peut tester une autre grosse nouveauté de la Vita, à savoir son dos tactile. Selon les phases de jeux, il faudra ainsi faire glisser ses doigts sur les senseurs placés derrière l'écran pour évoluer dans l'univers si caractéristique de LBP. La précision n'est pas garantie au premier coup, mais avec de l'entraînement la machine se montre facile à utiliser, assure un membre du staff Sony. A vérifier donc.

Mais une chose est sûre, avec sa nouvelle console portable, la firme de Tokyo semble avoir compris l'intérêt de ne pas laisser trop d'espace aux smartphones tactiles qui pourraient faire de l'ombre aux ténors des jeux vidéos. Et Sony va même plus loin en proposant une version 3G de sa machine pour un accès quasi permanent aux réseaux sociaux et communautés de gamers. Le prix annoncé est de 249 euros (environ 300 francs) pour la version équipée uniquement en WiFi et 299 euros (environ 360 francs) pour celle WiFi/3G. Si elle est annoncée pour l'été aux Etats-Unis, aucune date n'a été avancée pour la Suisse.