Jeux vidéo

30 juillet 2014 11:10; Act: 30.07.2014 11:18 Print

Nintendo nettement dans le rouge

Le pionnier japonais des jeux vidéo a annoncé mercredi avoir fini dans le rouge le premier trimestre de l'exercice 2014-2015, à cause d'une nouvelle chute de 8,4% de ses ventes sur un an.

storybild

La chute des ventes de console pèse lourdement sur les résultats trimestriels de Nintendo. (Photo: AFP/Yoshikazu Tsuno)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors qu'il était parvenu à finir dans le vert les trois premiers mois de l'an passé avec un maigre résultat net sauvé in extremis par un gain exceptionnel, le créateur de Mario et des Pokémons a cette fois accusé une perte nette de 9,9 milliards de yens (90 millions de francs).

Son chiffre d'affaires d'avril à juin est tombé à moins de 75 milliards de yens (670 millions de francs), contre 81 milliards un an plus tôt, alors qu'il affichait des ventes trimestrielles de 423 milliards il y a six ans.

Durant les trois mois passés en revue, traditionnellement les moins bons de l'année, Nintendo a continué de souffrir des mauvaises performances de ses consoles de salon Wii U. Il n'en a écoulé que 510'000 exemplaires dans le monde, ce qui a porté le total à 6,68 millions depuis le lancement fin 2012, soit moins que la concurrente PlayStation 4 (PSA) de Sony en l'espace de cinq mois.

Nintendo espère que plus de 3 millions de Wii U seront achetées dans les 9 mois restants de l'année, un pari impossible à réaliser sans la sortie de titres mobilisateurs pouvant convaincre les indécis.

Héros à mobiliser

Du côté des consoles de poche 3DS, 820'000 ont été achetées en un trimestre, contre 1,4 million un an plus tôt dans le même laps de temps.

Pour atteindre les 12 millions prévus dans l'année, Nintendo reconnaît qu'il va là aussi falloir mobiliser tous les héros (Mario, Zelda, Pikachu) qui ont fait les beaux jours du groupe il y a quelques années, sans quoi, comme souvent ces derniers temps, les prévisions risquent d'être sabrées en fin d'année.

Nintendo se montre malgré tout optimiste: la maison centenaire escompte ainsi toujours pour l'ensemble de l'année une progression de 3,2% de son chiffre d'affaires à 590 milliards de yens et un résultat net positif de 20 milliards alors qu'il avait terminé en territoire négatif l'exercice passé.

(ats)