«MotorStorm Apocalypse»

16 mars 2011 22:08; Act: 16.03.2011 22:15 Print

Pleins gaz pour fuir le chaos

par Michel Annese - Le troisième opus de la série «MotorStorm» assure le spectacle dans un décor ravagé par des catastrophes naturelles.

Une faute?

Innover dans les jeux de course n’est pas chose facile, mais l’équipe d’Evolution Studios a relevé le défi. Effondrements, tremblements de terre, c’est la fin du monde que propose le dernier volet de «Motor¬Storm», dans lequel le désert américain et les îles du Pacifique ont laissé la place à une ville devenue proie du chaos. C’est là que des pilotes inconscients s’affrontent dans des courses effrénées classiques, à élimination ou en compte à rebours. Les circuits possèdent une telle richesse d’embranchements qu’on a vite fait, à la moindre inattention, de finir dans le décor.

La variété est donc au rendez-vous d’un tour à l’autre, d’autant que les catastrophes spectaculaires viennent modifier le tracé pour plus de difficulté. Parmi les nouveautés, notons le mode «festival» (ou mode «carrière»), grâce auquel on suit l’histoire de trois pilotes par le biais de «cut scenes» maladroites qu’on se sera empressé de zapper.