Jeux vidéo

06 décembre 2018 06:23; Act: 06.12.2018 06:31 Print

Rico Rodriguez fait tout exploser et on adore ça

Le héros de «Just Cause 4» est plus en forme que jamais dans sa dernière péripétie aux relents de nitroglycérine.

Une faute?

La nouvelle aventure du baroudeur prend place dans les paysages exotiques d’Amérique du Sud, plus précisément sur l’île Solis. Traquant les membres d’une organisation militaire privée impitoyable, il va les exécuter l’un après l’autre, appliquant sa justice à coups de gros calibre.

Ce monde ouvert de 1000 km2 recouvert de forêts tropicales, de déserts et de cimes enneigées renferme des secrets et des dangers innommables qu’il faut découvrir afin de libérer une à une les régions de l’oppresseur. Pour cela, Rico dispose d’un arsenal d’une puissance phénoménale. Il n’est pas rare de laisser un champ de ruines après avoir visité un endroit. Mais la grande force de la licence réside dans les déplacements qui se font en combinant le parapente, le wingsuit et le grappin. Cette sensation vertigineuse
de liberté permet d’effectuer quelques chorégraphies dévastatrices et incroyablement fun.

On peut lui reprocher une certaine répétitivité, un scénario rigolo mais anecdotique et un manque chronique de munitions. Néanmoins, flinguer des mercenaires en vol avec une tornade gigantesque qui détruit tout sur son passage dans son dos, on ne voit ça que dans «Just Cause».

(mmi)