Course

01 décembre 2011 11:05; Act: 01.12.2011 11:16 Print

Sous l'eau ou dans les airs, Mario kartonne

par Adrien Iseli - Plus délurée que jamais, la septième mouture de «Mario Kart» tient toutes ses promesses sur 3DS.

Une faute?

Disponible le 2 décembre dans le commerce, la nouvelle course de la mascotte de Nintendo apporte de la fraîcheur à la série. «Mario Kart 7» introduit des passages sous-marins et prend de la hauteur grâce à une aile qui fait planer le kart lors de grands sauts. Ces ajouts apportent une diversité bienvenue au gameplay. Quelques bonus supplémentaires sont de la partie, comme la queue de tanooki (n’en ­déplaise à Peta), qui permet de faucher les adversaires ou de briser certains obstacles.

Les seize circuits inédits vont combler les aficionados par leur tracé sinueux et le grain de folie distillé par les développeurs. Avec une mention toute particulière au parcours arc-en-ciel, qui va en surprendre plus d’un. Seuls bémols: la sélection des tracés des anciennes versions, plombée par la mollesse des circuits N64 et NGC, et une sensation de vitesse un peu moins marquée que précédemment, même dans la catégorie 150 cc. Cette «lenteur» toute relative risque d’agacer les victimes des carapaces bleues. Le fun est certes toujours au rendez-vous, mais on dirait que les bonus ont pris le dessus sur l’adresse requise de la part des joueurs. «Mario Kart 7» se place néanmoins comme l’un des meilleurs titres de la 3DS, notamment grâce à son mode multijoueurs en ligne.