E-sport

12 août 2019 21:51; Act: 12.08.2019 21:51 Print

«Call of Duty» s'apprête à couronner ses champions

par Loïc Gebhard - Le Mondial du jeu de tir d'Activision regagne la Californie ce week-end pour clore la saison sur «Black Ops IIII».

storybild

Les 32 meilleures teams pros et amateurs vont croiser le fer dans la Cité des Anges. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

De retour dans sa ville de coeur, le Call of Duty World Championship se prépare à enflammer Los Angeles du 14 au 18 août. Au terme d'une folle saison, 32 équipes internationales (16 pros et 16 amateurs) vont batailler ferme pour tenter de remporter le titre de champion du monde ainsi qu'une partie des 2 millions de dollars mis en jeu. À quelques jours du début des hostilités, quelle est la team qui semble la mieux armée pour succéder aux Américains d'Evil Geniuses? Petit tour d'horizon des forces en présence.

Les poids lourds

Doublement champions à Londres et à Anaheim, classés 2es de la division B, les Américains de 100 Thieves ont de solides arguments à faire valoir pour le sacre. Face à eux, leurs compatriotes d'eUnited, vainqueurs des play-off et patrons de la division B, sont tout aussi imposants, voire plus.

Les héros fatigués

Malgré sa 1re place en division A, OpTic Gaming n'a pas réussi à ramener le moindre trophée depuis l'année dernière. Pire, le «Green Wall» s'est fait éliminer des play-off sans avoir remporté une seule partie. De son côté, si le géant FaZe Clan a racheté sa place dans la ligue en cours de route, il lui manque encore de quoi faire vraiment la différence. À moins que...

Outsiders et absents

Mélangeant pros et amateurs, la compétition n'est pas à l'abri des surprises. Champions des finales de cette dernière catégorie, les Britanniques de The Bhoys pourraient bien tirer leur épingle du jeu. Enfin, grosse déception pour la région Asie-Pacifique cette année: les Australiens de Mindfreak ne s'étant pas qualifiés à Miami, elle sera privée de représentants pour ce Mondial.