Transport

26 juin 2019 13:06; Act: 26.06.2019 13:06 Print

Apple rachète une start-up de voiture autonome

Le géant de Cupertino a confirmé l'acquisition de Drive.ai, société spécialisée dans les technologies de conduite autonome.

storybild

L'un des véhicules de Drive.ai en test dans la ville de Frisco (Texas).

Une faute?

La rumeur circulait depuis quelques semaines déjà. Apple a finalement confirmé auprès d'Axios l'acquisition de la start-up Drive.ai. Fondée en 2015, cette société conçoit des kits permettant de transformer des véhicules de série en voitures autonomes. Elle menait des tests dans les villes de Frisco et Arlington, au Texas. A la recherche d'un acquéreur depuis février, elle avait cessé ses activités il y a deux semaines et avait licencié 90 salariés avant son rachat. Des dizaines de ses ingénieurs et leur savoir-faire ont rejoint les effectifs d'Apple.

Le montant de l'acquisition de cette start-up valorisée 200 millions de dollars il y a deux ans n'est pas connu. Il serait inférieur à sa levée de fonds de 77 millions de dollars.

Malgré le licenciement, en février, de 190 personnes affectées au projet Titan, Apple n'a donc pas abandonné ses plans dans le domaine de la voiture autonome, qui concurrencent notamment ceux de Waymo d'Alphabet (maison mère de Google).

L'an dernier, Apple avait par ailleurs recruté Doug Field, ancien chef de l'ingénierie du fabricant d'automobiles électriques Tesla, pour superviser sa division Project Titan. Employant plus de 5000 personnes, il ne consiste plus à fabriquer une voiture autonome, mais se concentre sur le développement de la partie logicielle.

(man)