Insolite

10 juillet 2018 20:57; Act: 10.07.2018 20:57 Print

Big Clapper, le robot conçu pour applaudir

La société Bye Bye World a lancé une campagne de financement participatif pour un robot des plus particuliers.

Sur ce sujet
Une faute?

Au rayon des objets insolites, Big Clapper tient une bonne place. Créé par le Japonais Masato Takahashi, ce robot a été conçu pour applaudir en toutes circonstances. Il est censé «remonter le moral et répandre le bonheur à n'importe qui, n'importe quand et n'importe où», explique la société Bye Bye World sur la plateforme Kickstarter, où elle vient de lancer une campagne de financement participatif.

Prenant la forme d'une grosse tête rouge affublée de deux mains, Big Clapper reproduit un son d'applaudissement réaliste. «Afin de recréer un effet naturel de battement, beaucoup de développement a été fait dans les matériaux, les formes, les angles et d'autres aspects des mains de Big Clapper», fait savoir la firme. Elle prévoit son utilisation pour accueillir des personnes dans un magasin, une exposition ou à la réception d'une entreprise, pour soutenir une équipe de sport ou encore animer des anniversaires ou d'autres événements.

Big Clapper dispose en effet de plusieurs fonctionnalités que l'on peut activer via une app iOS et Android, encore en développement. Le mode My Music permet par exemple au robot de taper dans les mains en suivant le rythme d'une playlist musicale. Un mode manuel permet de contrôler la voix et les battements de mains à l'aide de deux boutons, tandis que le mode Custom Speech permet d'enregistrer des phrases qui seront répétées par l'appareil.

En août 2017, Bye Bye World a ouvert les précommandes pour 100 exemplaires de Big Clapper au Japon, mais la demande a dépassé l'offre, explique la société. «Nous croyons vraiment à l'attrait universel de Big Clapper et à son pouvoir de transcender les frontières et ravir tous les gens», explique la firme. En janvier, elle a exposé son robot au salon CES 2018, où il a été accueilli «chaleureusement», assure-t-elle.

Il est possible de soutenir le projet avec un montant minimum de 450'000 yens, soit quelque 4020 francs pour une version anglophone du robot. Il reste encore 56 jours à l'entreprise pour dépasser l'objectif de plus de 100'000 francs qu'elle s'est fixée. Gageons qu'elle n'aura aucun souci à se faire applaudir si elle y arrive...

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Duke le 13.07.2018 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ouais

    La raison sociale de la société est fort adéquat...

Les derniers commentaires

  • Duke le 13.07.2018 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    et ouais

    La raison sociale de la société est fort adéquat...