Inde

21 août 2019 12:28; Act: 21.08.2019 12:28 Print

Derrière l’IA se cachaient des travailleurs humains

Pour séduire les investisseurs, une start-up se vantait d’utiliser l’intelligence artificielle (IA). Elle a été prise en flagrant délit de tricherie.

storybild

(Photo: Xavier Arnau)

Sur ce sujet
Une faute?

La jeune pousse engineer.ai a réuni plus de 30 millions de francs grâce à son service capable de développer le gros d’une application mobile, prétendument à l’aide de l’IA. Malheureusement pour ses investisseurs, dont une filiale du géant nippon SoftBank, l’IA n’y est pas pour grand-chose. Ce sont en effet des ingénieurs humains en Inde et ailleurs qui se chargent du développement, a révélé le «Wall Street Journal». Démasquée par le quotidien financier, la firme indienne s’est ravisée en indiquant qu’elle utilisait l’IA pour estimer les prix et les fonctions demandées, ainsi que pour un «arbre décisionnel» d’attribution des tâches à ses ingénieurs. Mais aucune trace d’une intelligence artificielle de pointe capable de traductions automatiques ou de reconnaissance d’images. Robert Holdheim, ex-chargé d’affaires de la firme, avait levé le lièvre au début de l’année, affirmant qu’engineer.ai avait à peine commencé le produit, annoncé à 80% fini.

La start-up indienne n’est de loin pas la seule à se survendre ainsi. L’attrait suscité par la technologie auprès des investisseurs l’explique. Selon MMC Ventures, l’IA permet aux éditeurs de logiciels de doubler le montant réuni. Cette même société d’investissement a constaté que deux start-up européennes sur cinq usurpaient le terme IA dans leur société.

(laf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Al_boom le 21.08.2019 12:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'Inde...

    J'ai vu récemment un documentaire sur une usine « ultramoderne » en Inde censée enlever les coques des noix et amandes... en réalité, des milliers d'enfants pauvres cassaient les noix au marteau... pendant ce temps là, le gouvernement d'extrême-droite de Modi envoie une sonde en orbite autour de la lune... le sens des priorités en somme...

  • erik le 21.08.2019 12:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un monde d'artifice, pour des gens superficielles

    en même temps c'est la définition propre de "l'intelligence artificielle"

  • I.A. le 21.08.2019 14:24 Report dénoncer ce commentaire

    L'intelligence artificielle n'existe pas !

    Déjà l'intelligence artificielle n'existe pas , le therme est usurpé, les programmes d'IA sont des programmes de statistiques, rien de plus. Renseignez vous , il n'y a aucune intelligence là derrière , jamais un programme ne pourra fonctionner comme un cerveau humain. Je vous conseil de lire le livre de Luc Julia (dévelopeur, père de Siri, actuellement vice président chez Samsung) et vous comprendrez....

Les derniers commentaires

  • arrêter de prendre le peuple le 21.08.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pour des....

    "programmation complexe". c'est le mot plus cohérent.. intelligence artificielle..ça veut rien dire..

  • Sigmar Aswi le 21.08.2019 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erreur

    Ah la la... Faire confiance aux Indiens... Quelle erreur grotesque. Ils sont prêts à tout. Comme d'autres du reste.

  • iee le 21.08.2019 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ai

    la preuve que l'humain est encore supérieur à la machine

  • Fred le 21.08.2019 15:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    logique

    donc si je dit "c'est un ordi qui le fait" ont me donne plus d'argent que si je dit "des humains" la logique humains

  • Zorgl le 21.08.2019 15:29 Report dénoncer ce commentaire

    Sonde à cons

    Et encore, vous n' avez pas vu les gosses qui pédalent dans la sonde ;)