Barcelone

28 février 2019 07:34; Act: 28.02.2019 07:34 Print

HTC se profile comme le champion de la vie privée

L’appareil blockchain de la firme taïwanaise s’attache notamment à la gestion des données personnelles.

Sur ce sujet
Une faute?

Le smartphone HTC Exodus 1 sous Android s’est enrichi d’une vingtaine d’applications décentralisées, les «DApps», qui connectent directement utilisateur et prestataire sans passer par l’intermédiaire que serait par exemple Uber ou Google.

Parmi elles, on relève Numbers, qui promet d’apporter plus de transparence dans la collecte des données. Elle affiche le type de données que le smartphone peut suivre (marche, sommeil, voiture, etc.). Elle permet aussi de gérer leur vente à des tiers en échange de cryptomonnaie, avec notamment une liste d’entreprises intéressées par ces données.

«Non seulement les utilisateurs peuvent être propriétaires de leurs données, mais cela oblige les entreprises à être plus transparentes sur la manière dont ces données sont utilisées», souligne Phil Chen, un responsable de HTC, sur le site TheVerge.

Payable jusqu’à présent exclusivement en ethers (ETH), l’appareil est désormais en vente en ligne pour quelque 700 fr. Le navigateur web Opera, qui intègre son propre porte­monnaie de cryptos et permet d’effectuer des micropaiements en ethers, a également été ajouté.

(laf)