Droits d'auteur

12 décembre 2011 14:03; Act: 12.12.2011 15:19 Print

Des stars se rangent aux côtés de MegaUpload

P. Diddy, Will.i.am, Alicia Keys, Snoop Dogg ou encore Kim Kardashian ont apporté leur soutien en chanson au site controversé de téléchargement.

source: youtube.com
Sur ce sujet
Une faute?

MegaUpload, l'ennemi numéro 1 de la MPAA et la RIAA qui défendent les droits de l'industrie du cinéma et de la musique, s'est offert un joli coup publicitaire, en diffusant sur le net une vidéo avec en vedette des grandes stars du showbizz.

Will.i.am, P. Diddy, Alicia Keys, Jamie Foxx, Snoop Dogg, Chris Brown, Kanye West ou encore Kim Kardashian déclarent ouvertement leur flamme au site de téléchargement, suscitant l'ire de la maison Universal.

«Quand j'ai des fichiers à envoyer à travers la planète, j'utilise MegaUpload», se vante Will.i.am, un artiste sous contrat avec des labels de la Warner et d'Universal.

«Quand j'envoie mes hits, j'utilise MegaUpload car c'est rapide. Je peux recevoir des hits et les envoyer», clame pour sa part P. Diddy, sous contrat avec Interscope, un label en possession d'Universal.

Universal a goûté modérément la «plaisanterie». La maison de disque a demandé la fermeture du site qui revendique plus de 50 millions d'utilisateurs par jour sur la base d'un modèle économique freemium.

Mais en demandant le retrait du clip en question de YouTube et de Vimeo pour violation de droits d'auteurs, elle a eu le malheur de faire le jeu de MegaUpload. «Ils n’en ont pas les droits. Nous nous réservons le droit d’engager une action en justice. Mais nous aimerions leur donner l’occasion de s’excuser»», a ironisé sur le site Torrentfreak, Kim Schmitz, aka Kim DotCom, le patron du site de téléchargement qui ne demandait qu'à jouer les victimes.

Un succès planétaire

«Parmi nos 180 millions d'utilisateurs, nous comptons de nombreuses célébrités, musiciens, cinéastes et acteurs qui adorent Mega, justifie le boss du site. Nous avons des centaines d'abonnés payants d'employés de sociétés que la RIAA et la MPAA représentent. Nous avons même des clients dans 87% des 500 plus grandes sociétés du monde.»

Universal n'a pu obtenir que brièvement le retrait du clip sur YouTube qui a largement eu le temps de se dupliquer sous les formes les plus diverses.

(laf)