Web 2.0

01 mai 2012 11:51; Act: 01.05.2012 13:53 Print

Digg creuse sa propre tombe

Le «Washington Post» a débauché l'équipe en charge de la technologie de l'un des sites précurseurs du web participatif.

Sur ce sujet
Une faute?

L'avenir de Digg, le site qui affiche les nouvelles et les classe selon les préférences des internautes, est sombre. Le Washington Post vient en effet de recruter l'équipe en charge de la technologie et notamment de ses fonctionnalités sociales.

Les salariés emboîtent le pas à Kevin Rose, fondateur de Digg, qui avait récemment cédé aux sirènes de Google. Digg avait lentement, mais sûrement, perdu beaucoup de son attractivité avec l'essor des réseaux sociaux comme Twitter et Facebook. Au sommet de sa popularité en juillet 2008, Google avait failli racheter le site pour 200 millions de dollars.

Digg a tenté, en vain, de trouver de nouveaux investisseurs ces derniers mois.