Piratage informatique aux Etats-Unis

28 juin 2011 17:09; Act: 28.06.2011 17:16 Print

Du porno interrompt la séance du boss

Un ex-salarié s’est vengé de son ancien PDG en plaçant du porno durant sa présentation PowerPoint.

Une faute?

Walter Powell, 52 ans, vient d’écoper d’une peine de 100 heures de travail d’intérêt général, assortie d’une période probatoire de 3 ans.

L’informaticien vient d’être reconnu coupable par les juges américains de Baltimore de piratage envers son ex-employeur en 2009.

Réunis en salle de conférence avec des autorités locales, les membres du conseil d’administration de l’ancien employeur de Walter Powell avaient été interrompus inopinément en pleine présentation PowerPoint. L’ordinateur s’était soudainement éteint, avant de redémarrer. Il n’avait alors affiché sur l’écran de 64 pouces qu’une seule diapositive: une femme nue.

Durant ses derniers jours de travail, le salarié, devenu indésirable, avait installé sur plusieurs postes de travail des logiciels espions capables de récupérer à distance les touches frappées sur le clavier.

Walter Powell s’en était servi pour obtenir les derniers mots de mots de passe en vigueur. Il aurait accédé au réseau de l’entreprise à une centaine de reprises avec les codes d’accès volés à ses ex-collègues.

Le piratage aurait coûté 80 000 fr. à la société victime qui a dû revoir tout son système informatique, rapporte le Baltimore Sun.

(laf)