Web

02 juin 2015 18:05; Act: 02.06.2015 18:13 Print

Facebook renforce la protection des échanges

Le réseau social a mis en place le chiffrement via le standard PGP des e-mails envoyés à ses utilisateurs.

storybild

Le patron de Facebook, MArk Zuckerberg, a musclé la sécurité de son site. (Photo: Keystone/AP/Eric Risberg)

Sur ce sujet
Une faute?

Souvent critiqué pour contrôler la vie privée de ses utilisateurs, Facebook s’efforce parfois aussi d’assurer la sécurité de leurs échanges. Le réseau vient ainsi d’annoncer l’introduction du chiffrement PGP, après avoir proposé une connexion sécurisée via le protocole https et via le réseau anonyme Tor, en octobre.

Utilisé par Edward Snowden, l’ancien consultant de l’Agence de sécurité américaine (NSA), le chiffrement PGP est considéré comme le système le plus sûr existant. Facebook s’en servira pour ­sécuriser les e-mails envoyés automatiquement à ses uti­lisateurs (notifications, réinitialisation de mot de passe, etc.). Cela évitera notamment les cas d’e-mails de phishing via l’authentification de l’expéditeur, en l’occurrence Facebook.

Pour en bénéficier, les membres du réseau doivent se créer une clé de chiffrement PGP via un logiciel tiers et l’ajouter à leur profil sous la rubrique «informations générales et coordonnées». Il sera visible par les autres membres, qui pourront l’utiliser pour envoyer des e-mails chiffrés, en dehors de la plateforme.

Considéré comme complexe pour le grand public, le système PGP pourrait toutefois ne pas être adopté en masse.

(man)