Web

07 novembre 2013 11:15; Act: 07.11.2013 14:38 Print

Fermé par le FBI, l’«eBay de la drogue» renaît

Une nouvelle version du site Silk Road a été mise en ligne, un mois après sa fermeture par les autorités américaines.

storybild

La nouvelle page d'accueil du site de vente de produits illégaux. (allthingsvice.com)

Sur ce sujet
Une faute?

Silk Road renaît de ses cendres. Fermé par les autorités américaines, début octobre, à la suite de l’arrestation de «Dread Pirate Roberts», son administrateur présumé, la place de marché en ligne utilisée pour l’achat de drogues et autres produits illégaux est réapparue dans une nouvelle version.

Elle assure toujours l’anonymat des acheteurs et des vendeurs en étant hébergée sur le réseau Tor, en utilisant la monnaie virtuelle et décentralisée Bitcoin et en prenant en charge le système de chiffrement de données PGP, rapporte le site All Things Vice.

Après la fermeture de Silk Road, d’autres sites de vente concurrents, comme Atlantis, ont tenté de reprendre le flambeau. Si on ne sait pas qui se cache derrière le nouveau site, des anciens responsables de Silk Road ont revendiqué en être les auteurs.

(man)