Logiciel

09 juillet 2019 08:12; Act: 09.07.2019 08:23 Print

Firefox: la version payante coûtera 5 dollars par mois

La fondation Mozilla s'apprête à lancer un service par abonnement pour son célèbre navigateur web qui vise à rétribuer les sites d'information et ôter les pubs.

storybild

La première version de Firefox date de septembre 2002. (Photo: Keystone/Christian Beutler)

Une faute?

Comme annoncé le mois dernier, la fondation Mozilla est sur le point de concrétiser son projet de version payante de son navigateur web Firefox. Elle viendra s'ajouter à la version gratuite qui continuera bien entendu d'exister.

«Soutenez les sites que vous aimez, évitez les pubs que vous détestez», détaille le slogan sur le site de présentation de cette nouvelle offre par abonnement annoncée au prix de 4,99 dollars (quelque 5 francs) par mois. Son but: proposer un web sans pubs, du moins sur les sites d'information partenaires. La fondation dit avoir conclu des accords avec «certains des plus grands éditeurs», sans pour le moment lister leurs noms. Ils se répartiront les revenus mensuels versés par les abonnés en fonction des contenus qu'ils auront lus. «Nous partageons votre paiement directement avec les sites que vous lisez. Ils gagnent ainsi davantage d'argent, ce qui signifie qu'ils peuvent vous apporter un excellent contenu sans avoir besoin de vous distraire avec des publicités», explique la fondation.

L'équipe derrière le projet précise que le service fonctionne partout où il est possible de découvrir des articles, aussi bien sur les blogs que sur Twitter ou Reddit, que ce soit sur la version desktop ou mobile. De plus, les abonnés auront notamment aussi accès à des versions audio des articles, à des recommandations de lecture et à un système de synchronisation permettant de reprendre la lecture sur un autre appareil là où l'internaute s'était arrêté.

Le lien permettant de s'abonner débouche actuellement d'abord sur un questionnaire permettant à la fondation de sonder les internautes sur leur degré d'intérêt pour ce service. Il pourrait donc encore évoluer avant son lancement officiel. Sa date n'a pour le moment pas été communiquée.

(man)