Web

30 octobre 2019 08:55; Act: 30.10.2019 08:55 Print

Google bannit le format Flash de ses résultats

Le moteur de recherche du géant du web ne va bientôt plus indexer les pages contenant du contenu Flash.

storybild

Le lecteur Adobe Flash Player est sorti en 1996. (dr)

Une faute?

Déjà désactivé par défaut dans les navigateurs web Chrome de Google, depuis la version 76, Edge de Microsoft et Firefox 69, le format Flash ne va plus être accepté par le moteur de recherche du géant technologique américain. Dong-Hwi Lee, directeur de l'ingénierie chez Google, a annoncé dans un billet de blog que le moteur de recherche allait bientôt cesser d'indexer les pages contenant ce format, omniprésent sur le web il y a quelques années et proche de sa mort. Son éditeur lui-même, Adobe, avait annoncé la fin de son support et de sa mise à jour pour 2020. La fin de l'indexation par Google n'a pas de date précise mais elle aura lieu «plus tard cette année».

«Flash, tu as inspiré le web. Maintenant, il y a des standards web comme le HTML5 pour poursuivre ton héritage», termine le billet de blog, qui rappelle les heures de gloire du format: au deuxième semestre 2013, Flash a été installé plus de 500 millions de fois.

Un «grand bond en avant»

Le géant technologique américain a par ailleurs annoncé en début de semaine une mise à jour majeure de l’algorithme de son moteur de recherche. Présentée par la firme comme «le plus grand bond en avant de ces cinq dernières années et l’une des principales avancées dans l’histoire du Search», elle vise à améliorer sa compréhension des requêtes des utilisateurs en langage naturel.

Cette amélioration ne concerne pour le moment que les recherches en anglais et devrait toucher 10% des requêtes aux États-Unis. Elle s’appuie sur le réseau de neurones artificiels baptisé BERT qui augmente la pertinence des résultats en ne se focalisant plus seulement sur les mots-clés, mais aussi sur les relations entre les mots au sein d’une phrase.

(man)