02 novembre 2006 00:40; Act: 02.11.2006 00:40 Print

Google trame-t-il une attaque frontale contre Wikipédia?

Google vient d’acheter JotSpot, une entreprise qui pourrait l’aider à concurrencer Wikipédia.

Une faute?

«OK, je peux finalement le lâcher: Jot-Spot fait maintenant partie de Google...» s’est ainsi exclamé le cofondateur de Jot-Spot, Joe Kraus, dans une note publiée sur le blog officiel de Google.

Après le récent rachat de YouTube, c’est donc au tour de cette petite start-up californienne d’une trentaine d’employés de tomber dans l’escarcelle du moteur de recherche. JotSpot fournit des plates-formes de création Wikis. Ces dernières, popularisées par l’encyclopédie en ligne Wikipedia, permettent aux utilisateurs de créer, de modifier ou d’effacer des informations sur lesquelles ont travaillé d’autres personnes.

Google ne précise pas quelle sera la finalité de cette nouvelle acquisition; cependant, la firme de Mountain View semble s’orienter depuis quelque temps vers des sites de publication de contenus sur Internet et de partage d’informations. Début octobre, elle dévoilait ses nouveaux services Google Docs & Spreadsheets, qui réunissent un traitement de texte (Writely) et un tableur (Spreadsheets) en ligne et qui proposent déjà quelques fonctionnalités capables d’éditer un document à plusieurs.

La nouvelle acquisition de JotSpot permettrait donc d’intégrer une dimension de travail collaboratif à ces outils. Cette hypothèse paraît plus vraisemblable que le développement et la mise en ligne d’un Wikipédia bis. Fidèle à son habitude, Google continue donc sa série d’achats pour proposer des outils de plus en plus complets.

Selsa Maadi