Logiciel

09 septembre 2019 20:28; Act: 09.09.2019 20:28 Print

Il souhaite récupérer son app achetée par Microsoft

Craignant la fin de l'app Wunderlist, son créateur espère pouvoir l'acquérir à nouveau.

storybild

Les fonctionnalités de Wunderlist ont été intégrées dans l'app Microsoft To-Do, son successeur. (dr)

Une faute?

Quatre après avoir vendu à Microsoft la populaire app de productivité Wunderlist pour un montant estimé entre 100 et 200 millions de dollars, Christian Reber n’est pas satisfait. Sur Twitter, il a adressé une offre dans le but de récupérer son outil, qui permet de créer des listes et de gérer des tâches. En effet, le géant technologique, qui a intégré les fonctionnalités de l’app dans son successeur, la solution maison Microsoft To-Do lancée en 2017, a annoncé depuis longtemps son intention de la retirer du marché.

«Toujours triste que Microsoft veuille fermer Wunderlist, bien que les gens continuent à l’aimer et à l’utiliser», a tweeté Christian Reber. «Je suis sérieux, Satya Nadella (ndlr: patron de Microsoft) et Marcus Ash (ndlr: à la tête de Wunderlist chez Microsoft), s’il vous plaît, laissez-moi la racheter. Gardez l’équipe et concentrez-vous sur Microsoft To-Do et personne ne sera fâché», propose-t-il.

Même si les choses ne se sont pas passées comme souhaité, le Berlinois dit ne pointer personne du doigt. «Je ne ressens que de la gratitude pour Microsoft et toutes les personnes impliquées dans le rachat de Wunderlist», qu’il définit de «tout à fait logique» et de «meilleure chose qui nous soit arrivée». L’entrepreneur a d’ailleurs déjà un plan d’action en cas de réponse positive: rendre Wunderlist open source, gratuit, plus rapide et optimisé pour le travail collaboratif, notamment.

(man)