Matériel

24 février 2017 21:53; Act: 26.02.2017 10:56 Print

Immersion sensible aux conditions météo

Le chaud et le froid pourraient bientôt souffler sur le visage d'un porteur de casque de réalité virtuelle.

Sur ce sujet
Une faute?

Les casques de réalité virtuelle n’ont pas encore gagné les faveurs du grand public. Cela n’empêche pas les développeurs de vouloir déjà les compléter, à l’exemple d’un projet à l’étude à l’Université nationale de Singapour.

Les ingénieurs ont imaginé un module pour le casque de réalité virtuelle Gear VR de Samsung. Appelé Ambiotherm, l’accessoire permet de souffler de l’air chaud ou froid sur le visage de son porteur à l’aide de deux petits ventilateurs intégrés. «Cela permet d’accentuer l’immersion dans les expériences de réalité virtuelle en simulant des facteurs environnementaux réels tels que la température ambiante et des effets de vent», explique l’équipe de développeurs. Ceux-ci estiment leur appareil bien adapté pour des simulateurs de voile, de ski, de randonnée et autre course automobile, ainsi que d’autres jeux en ligne.

Le dispositif reste pour le moment assez contraignant. Outre le masque supplémentaire suspendu sous le casque, il nécessite un boîtier de plus, qui s’attache derrière la tête. Il sert à générer les effets météo à l’aide d’un module thermoélectrique à effet Peltier.

(laf)