Internet

20 septembre 2018 13:06; Act: 20.09.2018 13:06 Print

L'UE perd «patience» avec Facebook

La commissaire européenne à la Consommation, Vera Jourova, menace Facebook de sanctions si le réseau social ne se met pas en conformité.

storybild

Facebook se fait taper sur les doigts par la commissaire européenne à la Consommation, Vera Jourova. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La commissaire européenne à la Consommation, Vera Jourova, a enjoint jeudi Facebook à se conformer rapidement aux règles de l'UE en matière de protection des consommateurs d'ici la fin de l'année, faute de quoi elle demandera «des sanctions».

«Ma patience a atteint ses limites. Bien que Facebook m'ait assuré qu'il adapterait enfin toutes les conditions de service trompeuses restantes d'ici décembre, cela dure depuis trop longtemps», a-t-elle expliqué à Bruxelles lors d'une conférence de presse.

«Il est maintenant temps d'agir et de ne plus faire de promesses. Si les changements ne sont pas pleinement mis en oeuvre d'ici la fin de l'année, j'invite les autorités chargées de la protection des consommateurs à agir rapidement et à sanctionner l'entreprise», a-t-elle ajouté.

Des progrès «très limités»

Mme Jourova a en revanche annoncé que Airbnb s'était pour sa part engagé à mettre ses conditions d'utilisation en conformité avec les règles européennes et à rendre ses tarifs plus transparents. La commissaire tchèque avait fixé mi-juillet un ultimatum à la société de location touristique en ligne pour cela.

Concernant Facebook, la Commission européenne avait déploré fin février que certains médias sociaux n'aient toujours pas suffisamment aligné leurs conditions de services sur les exigences de l'UE.

Et «les progrès» enregistrés par l'entreprise de Mark Zuckerberg n'ont depuis été que «très limités», alors même que l'entreprise a modifié ses conditions d'utilisation en avril, insiste Bruxelles dans son communiqué jeudi.

Ces nouvelles conditions «contiennent une présentation trompeuse des principales caractéristiques des services de Facebook», explique la Commission.

«En particulier, Facebook indique maintenant aux consommateurs que leurs données et leur contenu sont utilisés uniquement pour améliorer leur expérience globale et ne mentionne pas que l'entreprise utilise ces données à des fins commerciales», poursuit-elle.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • greg le 20.09.2018 13:21 Report dénoncer ce commentaire

    on sanctionne

    lUE devrait sanctionner comme le fait les tribunaux US envers les sociétés européennes

  • Mike le 20.09.2018 13:56 Report dénoncer ce commentaire

    C'est simple

    Que l'UE soutienne efficacement une société européenne concurrente à Facebook et le problème sera réglé. La Chine l'a fait sur son territoire.

  • Séb c'est bien le 20.09.2018 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    solution simple

    il faut couper Facebook

Les derniers commentaires

  • bobby le 21.09.2018 20:08 Report dénoncer ce commentaire

    n'importe quoi..

    je n'ai jamais lu un quelconque "disclaimer" et/ou "conditions d'utilisation". Il y a bien que les bureaucrates qui n'ont rien d'autre a faire de leur vie qui s'y attèlent.

    • jarod gibbs le 22.09.2018 11:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @bobby

      He oui...bon client...

  • Daniel le 21.09.2018 15:33 Report dénoncer ce commentaire

    Économie Frankenstein

    Ma chère commissaire, les GAFA sont devenus à présent bien plus riches que beaucoup d'États réunis et en possession maintenant d'un nombre de données sur les individus bien plus important que les États eux-mêmes, en ce sens, ils se moquent bien de vos gesticulations. Où étiez-vous tous, en son temps, les technocrates, lorsqu'il s'agissait de réguler des Google, Amazon, Facebook et Apple ?

  • Gigîo le 21.09.2018 14:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faible Europe

    Prenez lexemple de la Chine qui à créer son propre Facebook ou des USA quand ils mettent des amendes de plusieurs millions voir de centaines de millions contre les entreprises européennes ...

  • Un utilisateur averti le 21.09.2018 12:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Facebook n'est pas le problème

    Le problème n'est pas facebook en lui même, mais les utilisateurs de celui-ci. Facebook utilise seulement les informations qu'on est d'accord de lui donner, libre à chacun de faire le tri dans ce qu'on veut garder pour soi ou non. Il ne faut pas venir pleurer après, c'est un peu facile.

  • Marc Bjorg le 21.09.2018 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Who cares...

    Facebook en a rien à foutre de l'UE. Si l'UE ne change pas d'attitude Facebook peut à tout moment commencer une grande campagne anti UE.

    • jarod gibbs le 22.09.2018 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marc Bjorg

      Perdre l'Europe alors qu'ils n'ont pas accès a la Chine... Si l'Europe montre serieusement les dents,les Gafam vont être toute ouïes...