Réseaux sociaux

17 novembre 2019 20:45; Act: 17.11.2019 20:45 Print

L'app TikTok s'ouvre au e-commerce

La populaire app de partage de vidéos permet désormais à certains utilisateurs de rediriger les personnes vers des boutiques en ligne.

storybild

L'app TikTok a fusionné avec Musical.ly en 2017.

Sur ce sujet
Une faute?

L'app TikTok a ajouté deux nouvelles options chez certains utilisateurs. Elles peuvent rendre lucrative l'utilisation de cette plateforme chinoise de partage de courtes vidéo devenue très populaire auprès des plus jeunes. Le service, qui a dépassé le milliard d'utilisateurs dans le monde, permet à présent d'ajouter des liens vers des sites externes dans les informations de profil. Il autorise aussi l'intégration d'adresses url pointant vers des boutiques en ligne directement dans les vidéos publiées sur l'app.

«Nous expérimentons toujours de nouvelles façons d'améliorer l'expérience applicative pour nos utilisateurs. Fondamentalement, nous nous concentrons sur les moyens d'inspirer la créativité, d'apporter de la joie et d'ajouter de la valeur pour notre communauté», a expliqué à Techcrunch un porte-parole du groupe chinois ByteDance, propriétaire de l'app, qui a fusionné avec Musical.ly en 2017.

Fabian Bern, fondateur de la start-up d'influenceurs chinois Uplab, a été l'un des premiers à remarquer la nouveauté. Dans une vidéo postée sur Twitter, il montre comment des créateurs peuvent désormais inviter les personnes visionnant leurs vidéos sur TikTok à visiter des sites web tiers d'e-commerce, comme par exemple Amazon. Un service de shopping intégré aux réseaux sociaux communément appelé «commerce social» que d'autres plateformes, comme Facebook par exemple, proposent déjà.

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Gérard Menvussa le 17.11.2019 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le saviez vous : une pandémie

    Des chercheurs Européens et Asiatiques ont publié récemment les résultats de leur recherche sous le nom de "TikTok New Héroïne addiction" Ils ont mis en évidence qu'a partir de deux semaines d'utilisation son accès était globalement multiplié par 500 %. Les ressentis du cerveau avec les microstimulis d'endorphine et de dopamine sont similaires à ceux des drogues comme l'héroïne ou la cocaïne. Ils s'adressent aux mêmes récepteurs et les risques de dépendance sont identiques. A consommer idéalement avec beaucoup de modération ce qui est impossible. Plusieurs cliniques se sont d'ores et déjà focalisées sur cette future pandémie.

  • Sylvain le 18.11.2019 06:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le mur

    Donc encore plus de serveurs qui consomment et polluent... Bravo

Les derniers commentaires

  • Sylvain le 18.11.2019 06:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dans le mur

    Donc encore plus de serveurs qui consomment et polluent... Bravo

  • Gérard Menvussa le 17.11.2019 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le saviez vous : une pandémie

    Des chercheurs Européens et Asiatiques ont publié récemment les résultats de leur recherche sous le nom de "TikTok New Héroïne addiction" Ils ont mis en évidence qu'a partir de deux semaines d'utilisation son accès était globalement multiplié par 500 %. Les ressentis du cerveau avec les microstimulis d'endorphine et de dopamine sont similaires à ceux des drogues comme l'héroïne ou la cocaïne. Ils s'adressent aux mêmes récepteurs et les risques de dépendance sont identiques. A consommer idéalement avec beaucoup de modération ce qui est impossible. Plusieurs cliniques se sont d'ores et déjà focalisées sur cette future pandémie.

    • Jean le 18.11.2019 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      Comme les autres

      En fait, c'est aussi pire que Facebook et les autres apps sociales dont l'objectif est de nous rendre addict. Plus on y passe de temps, plus ils gagnent du fric