Jeux vidéo

10 août 2018 21:39; Act: 11.08.2018 08:15 Print

L'arrivée de «Fortnite» sur Android pose des risques

La décision de l'éditeur Epic Games de contourner la boutique Google Play ouvre la voie à des problèmes de sécurité, selon des experts.

storybild

Le jeu compte près de 150 millions d'utilisateurs à travers le monde.

Une faute?

Après les mobiles iOS, le jeu à succès «Fortnite» a débarqué jeudi officiellement aussi sur Android. Mais pour distribuer cette nouvelle version, l'éditeur Epic Games s'est offert le luxe de faire l'impasse sur la boutique Google Play. Les joueurs (les possesseurs de certains mobiles Galaxy de Samsung, pour le moment) sont en effet invités à se le procurer directement depuis le site web officiel en téléchargeant un fichier au format APK. Cela permet à l'éditeur de récupérer les 30% de commission que le géant du web aurait sinon empoché à chaque microtransaction.

Ce choix de distribution ne va pas sans risques: «La décision d'Epic Games de publier la version Android de «Fortnite» en dehors du Play Store est un mauvais choix pour la sécurité des joueurs», estime Rob Shapland, expert en sécurité chez Falanx Group, dans les colonnes du «Guardian». Les utilisateurs d'appareils Android, plus à risque de se faire infecter par un virus que ceux sur un mobile iOS, note le spécialiste, devront au préalable autoriser les téléchargements en provenance de sources inconnues. Une option, qui si elle n'est ensuite pas désactivée, peut rendre le mobile vulnérable. Des versions non officielles et vérolées du jeu pourraient y être installées depuis des sites se faisant passer pour celui officiel de «Fortnite». Des vidéos circulent d'ailleurs depuis des mois sur la Toile pour expliquer comment installer le jeu sur les mobiles Android en renvoyant vers des liens douteux.

Le risque que des fausses copies du jeu fassent leur apparition dans la boutique Google Play pour tromper les utilisateurs est aussi grand. «Vous devez examiner attentivement la source du logiciel que vous installez», a précisé Tim Sweeney, patron d'Epic Games, qui reste néanmoins confiant sur la capacité des joueurs à adopter les bonnes pratiques pour se prémunir contre les logiciels malveillants.

«Si les producteurs d'autres jeux populaires suivent les traces de Fortnite et commencent à contourner le Google Play Store, cela pourrait avoir un impact sur la sécurité de ceux qui jouent sur Android, car ils seraient beaucoup plus vulnérables à l'installation d'apps de sources inconnues, qui pourraient être malveillantes», estime pour sa part Lukas Stefanko, expert en logiciels malveillants chez ESET.

(man)