John McAfee

28 décembre 2017 17:04; Act: 28.12.2017 17:04 Print

L'expert en cybersécurité victime des pirates

Le compte Twitter de John McAfee, pionnier des logiciels antivirus, a été compromis pour promouvoir des monnaies virtuelles.

storybild

John McAfee, 72 ans. (Photo: Keystone/AP/Alan Diaz)

Une faute?

John McAfee, fondateur du célèbre logiciel de sécurité informatique du même nom, est la dernière victime en date des pirates sur Twitter. Le pionnier des logiciels antivirus avait pris pour habitude de suggérer chaque jour sur le réseau social des investissements dans des monnaies virtuelles, avant d'annoncer mardi baisser le rythme des recommandations à une par semaine.

Mais mercredi, une série de tweets se sont soudainement succédé en quelques minutes dans le but de promouvoir les cryptomonnaies Siacoin, NXT, PTOY, BAT et XRP, à la suite du détournement de son compte officiel @officialmcafee.


«Urgent: Mon compte a été hacké. Twitter a été averti. Le tweet de la monnaie du jour n'était pas de moi. Comme vous le savez tous... Je ne vais plus en faire!!!!», a-t-il averti sur la plateforme.


«Bien que je sois un expert en sécurité, je n'ai aucun contrôle sur la sécurité de Twitter. J'ai des personnes qui me détestent. Je suis une cible. Les gens créent de faux comptes, de fausses captures d'écran, de fausses déclarations. Je suis une cible pour les hackers qui ont perdu de l'argent et rejettent la faute sur moi. S'il vous plaît assumez vos responsabilités. Uniquement des adultes s'il vous plaît», a-t-il ajouté quelques heures plus tard, jeudi.

John McAfee a expliqué à la BBC avoir découvert le piratage lorsqu'il a vu apparaître un message d'erreur sur son smartphone. Il a d'abord cru que son appareil avait été hacké, avant de réévaluer l'ampleur de l'attaque: «Tout ce que les pirates ont fait c'est de compromettre mon compte Twitter. Cela aurait pu être pire», a-t-il dit à la BBC.

(man)