Chine

16 juillet 2019 08:56; Act: 16.07.2019 08:58 Print

La reconnaissance canine punira les mauvais maîtres

Un système mis au point pour retrouver les chiens et chats perdus pourra servir à traquer les habitudes contestables de leurs propriétaires.

storybild

La truffe du chien est l'équivalent d'une empreinte digitale chez les humains. (Photo: Keystone/Alexandra wey)

Une faute?

En Chine, la reconnaissance faciale n'est plus réservée aux humains, notamment pour la surveillance étatique. Soutenue par Alibaba, la start-up Megvii, qui propose au Gouvernement chinois des logiciels de reconnaissance faciale, a développé un système destiné aux animaux. Il est capable de retrouver les chiens et chats perdus en les reconnaissant à leur truffe, rapporte le site Abacus. Cette partie de l’animal est en effet unique, comme l’empreinte digitale des êtres humains.

En pratique, il suffit de prendre des clichés sous différents angles du museau via une app pour créer le profil de l'animal dans une base de données. La firme revendique un taux de précision de 95%.

L’utilisation de l'IA pour retrouver des chiens n'est pas nouvelle. Les algorithmes de l'app américaine Finding Rover ont déjà permis de réunir 15'000 animaux et leurs propriétaires. La technologie de Megvii pourra en revanche servir au Gouvernement chinois pour accroître la surveillance en traquant les maîtres indisciplinés. L'État pourra sanctionner plus facilement ceux qui promènent leur chien sans laisse ou ne récupèrent pas leurs excréments, par exemple.

(man)