Jeux vidéo

31 juillet 2018 10:14; Act: 31.07.2018 12:08 Print

Le bénéfice net de Nintendo bondit de 44%

La console Switch et ses divertissements associés ont dopé le bénéfice du pionnier japonais des jeux vidéo. Le jeu Donkey Kong s'est taillé un beau succès.

storybild

Le stand Nintendo lors de la dernière Convention de jeux vidéo en juin dernier à Los Angeles. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le pionnier nippon des jeux vidéo Nintendo a annoncé mardi une hausse notable de 44% de son bénéfice net au premier trimestre 2018/19, à 30,6 milliards de yens (235 millions d'euros), se félicitant des performances de la console Switch et surtout des divertissements associés.

Nintendo, dont le bénéfice d'exploitation trimestriel a quasiment doublé sur un an, a conservé ses prévisions annuelles. Les ventes de la maison de Mario, Pikachu ou Zelda ont augmenté de 9,1% sur un an à 168,15 milliards de yens, essentiellement grâce aux ventes de titres conçus pour la Switch, machine hybride qui peut être aussi bien utilisée en mode fixe reliée à une télévision que comme appareil portable avec son propre écran.

Nintendo a certes moins vendu de Switch entre avril et juin cette année qu'au cours des mêmes mois de l'année passée (1,88 million contre 1,97 million), juste après son lancement, mais le nombre de jeux écoulés pour cette console a en revanche plus que doublé.

Donkey Kong

La maison centenaire de Kyoto, qui encaisse les trois quarts de ses recettes hors du Japon, a cité parmi les succès Donkey Kong, Mario Tennis Aces ou encore Nintendo Labo pour Switch, un divertissement créatif «qui a reçu un excellent accueil tant au Japon qu'à l'étranger».

Les ventes de jeux et contenus additionnels en téléchargement ont aussi nettement augmenté. En revanche, la console de poche 3DS, dont la première mouture a été mise en vente il y a 8 ans, ne trouve plus guère preneurs. Seulement 360.000 exemplaires ont été écoulés en trois mois, soit une chute de 62% sur un an. Les achats de jeux associés estampillés Nintendo ont dégringolé de moitié.

Les répliques de vieilles consoles Nintendo qui avaient fait la réputation de la firme, avec des jeux anciens intégrés, se vendent bien mieux, et même comme des petits pains: 1,26 million en juin, mois où ces modèles à petits prix ont été remis sur le marché après une rupture de stock.

Nintendo enregistre aussi une petite contribution des recettes tirées de jeux sur mobiles, un marché sur lequel le groupe avait été réticent à s'aventurer. Les mois d'avril à juin sont traditionnellement pour Nintendo les moins favorables, comparés notamment au trimestre qui englobe les fêtes de fin d'année.

Pour l'exercice complet, le groupe escompte toujours un chiffre d'affaires de 1.200 milliards de yens ( 13,7%), un bénéfice opérationnel de 225 milliards de yens ( 26,7%) et un bénéfice net de 165 milliards de yens ( 18,2%). Il espère notamment vendre dans l'année 20 millions de consoles Switch et pas moins de 100 millions de jeux leur étant destinés.

(nxp/ats)