Vie privée

29 novembre 2019 08:37; Act: 29.11.2019 08:37 Print

Le boss de Twitter adoube le moteur rival de Google

Jack Dorsey s'est fendu d’un tweet où il déclare son amour pour la solution alternative DuckDuckGo.

Sur ce sujet
Une faute?

DuckDuckGo, un moteur de recherche qui se targue de respect la vie privée des internautes, s'est trouvé un ambassadeur de marque en la personne de Jack Dorsey. «J'adore @DuckDuckGo. Mon moteur de recherche par défaut depuis un moment maintenant. L’application est encore meilleure!» a tweeté le patron et cofondateur de Twitter.

Ce plébiscite public sonne comme un désaveu cinglant pour la solution de Google. Il semble confirmer l’effritement de la solidarité entre les grandes entreprises technologiques de la Silicon Valley, au fil d’affaires liées à la violation de la vie privée et à des campagnes de désinformation. Récemment encore, Twitter s’est démarqué en bannissant toute publicité à caractère politique, contrairement à ses concurrents Facebook et Google (YouTube).

En 2008 lors de son lancement par Gabriel Weinberg, DuckDuckGo avait laissé les observateurs sceptiques en faisant de la vie privée son cheval de bataille. Plus de dix ans plus tard, le moteur de recherche anglophone est toujours bien en vie, traitant 40millions de requêtes par jour. L’entreprise de 78 employés (contre plus de 100 000 à Google) est même rentable. DuckDuckGo fait en outre partie d’une alliance qui recommande des outils respectueux de la vie privée, comme le navigateur Brave, les solutions suisses Threema (messagerie), ProtonMail (email) et Proton VPN (réseau privé virtuel) et Tresorit (cloud).

(laf)