Technologie

16 juillet 2014 12:07; Act: 16.07.2014 12:07 Print

Le brassard Myo veut rendre la souris obsolète

La start-up Thalmic Labs va commercialiser un dispositif qui permet d'interagir avec un ordinateur grâce à la reconnaissance de mouvements sans caméras.

Une faute?

Lancer une chanson sur iTunes via un simple claquement de doigt ou contrôler une présentation Powerpoint en balayant simplement la main. Voici quelques unes des possibilités offertes par Myo. Contrairement à d'autres systèmes de reconnaissance de mouvements, comme le Kinect de Microsoft, ce brassard ne repose pas sur l'utilisation de caméras.

Développé par la start-up canadienne Thalmic Labs, le dispositif a recours à l'électromyographie. Grâce à des capteurs, il est en effet capable d'analyser les courants électriques de l'activité musculaire de l'utilisateur. Myo est ainsi en mesure de déterminer quels muscles de la main et du bras sont tendus et avec quelle force. Couplé à une centrale à inertie à neuf axes, il est capable de comprendre un large panel de gestes, ainsi que leur vitesse d'exécution, leur direction et l'angle du bras. Il sera pré-programmé avec des commandes gestuelles, à l'instar du clic, du double-clic et du défilement d'une souris. L'appareil ne pourra pas être configuré avec des gestes personnalisés, du moins pas au début, a indiqué Stephen Labs, co-fondateur de la start-up, au site Technology Review.

En pré-commande pour 149 dollars, le brassard Myo sera distribué à partir de septembre.

(man)