Vol de mobiles filmé

18 mai 2011 16:49; Act: 18.05.2011 17:14 Print

Le canular de Vodafone fait un bide

L'opérateur néo-zélandais s'est excusé pour avoir mis en scène le vol d'une cargaison de téléphones portables qui devaient être lancés sur le marché.

Une faute?

«[Vodafone New Zealand] a le regret de vous informer que le lancement du Sony Ericsson Xperia Play sera retardé à cause d’une importante brèche de sécurité. La cargaison des téléphones pour le lancement a été volé», avait communiqué mardi le plus grand opérateur de téléphonie de Nouvelle-Zélande, via son profil Twitter. Quelques heures plus tard, la société néo-zélandaise diffusait même sur YouTube la séquence d’une caméra de surveillance montrant l’effraction (vidéo ci-dessus), dans le but de permettre l’identification de l’auteur du vol.

Les images ont cependant commencé à soulever des doutes auprès des fans du téléphone. Les trames de la vidéo étaient anormalement larges et aucune indication de l’heure ni de la date date n’apparaissait sur les images.

Il s’avère finalement que le scepticisme des internautes était bien fondé. Toute cette histoire n’était en effet qu’un canular monté de toutes pièces par la société à des fins de marketing viral, a révélé aujourd’hui Matthew East, porte-parole de Vodafone New Zealand, au journal «The Australian». Un buzz viral qualifié de «Vodafail» (jeu de mot avec Vodafone et échec), qui n’aura finalement pas eu l’effet escompté, sinon celui de ne pas être apprécié par la clientèle.

(man)