Internet

25 avril 2019 22:18; Act: 25.04.2019 22:18 Print

Le navigateur web Brave rémunère les internautes

La société Brave Software a lancé sa régie publicitaire Brave Ads, qui redistribue 70% des revenus aux utilisateurs acceptant de visionner des pubs en ligne.

storybild

Le logiciel Brave a fait de la vie privée son cheval de bataille. (brave.com)

Une faute?

Recevoir de la monnaie virtuelle en échange de son attention. C'est ce que propose Brave Software. La firme a annoncé le lancement officiel de sa plateforme publicitaire Brave Ads, aux Etats-Unis, au Canada, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni. Disponible sur les systèmes Windows, macOS et Linux, elle permet aux utilisateurs ayant activé l'affichage de publicités dans les paramètres du navigateur Brave, logiciel qui mise sur le respect de la vie privée, de percevoir 70% des revenus publicitaires bruts. Le montant est versé en jetons Basic Attention Tokens (BAT). Cette cryptomonnaie pourra ensuite être reversée automatiquement aux sites web que les internautes consultent le plus (option activée par défaut) ou permettre de récompenser les créateurs de contenus favoris.

Mais la firme fondée par Brendan Eich, à l'origine du langage de programmation JavaScript et l'un des cofondateurs de la fondation Mozilla (Firefox), prévoit aussi de permettre bientôt l'échange des BAT contre des coupons pour des hôtels, des restaurants ou des cartes cadeau. Il devrait également être possible de les convertir en argent via des plateformes comme Coinbase, rapporte le site TechCrunch.

Le système, qui est testé depuis le mois de janvier, a obtenu jusqu'ici une adhésion de 40% des utilisateurs sur ordinateur. En pratique, il bloque les pubs et envoie une notification aux internautes pour les visualiser dans un nouvel onglet du navigateur. «Beaucoup d'utilisateurs ne veulent pas encaisser les BAT», a déclaré Brendan Eich. «Ce n'est pas une grande somme pour la plupart des gens, alors ils préfèrent s'en servir pour donner en retour».

(man)