Téléphonie

05 février 2019 11:21; Act: 05.02.2019 13:57 Print

Les CFF vont tester l'internet gratuit en train

Les CFF effectueront ces prochains mois, sous le nom de «FreeSurf CFF», un test pour proposer un accès gratuit au web sur les grandes lignes dès 2020.

Sur ce sujet
Une faute?

Bonne nouvelle pour les usagers des trains. En effet, les CFF annoncent qu'ils vont effectuer ces prochains mois, sous le nom de «FreeSurf CFF», un test pour proposer un accès gratuit à internet dans tous les trains grandes lignes à partir de 2020. La bande passante doit être plus étendue que le WLAN actuel à bord des trains, ce qui permettra un raccordement au web plus rapide et plus fluide, précisent-ils.

Le test sera réalisé dans les InterCity pendulaires (ICN) entre Zurich et Genève, Saint-Gall et Lausanne, et Bâle et Bienne. Les clients de Sunrise et Salt pourront y participer. Les CFF sont en outre en pourparlers avec Swisscom, précisent-ils dans un communiqué. Pour les clients ne possédant pas de carte SIM, comme les touristes, une autre solution sera également testée.

Quant aux autres lignes régionales, les CFF renoncent délibérément au wi-fi à bord des trains régionaux et grandes lignes en Suisse car les amplificateurs de signal installés assurent déjà une bonne qualité de réception au cours des déplacements, expliquent-ils.

Réception mobile: trains suisses excellents

Par ailleurs, les CFF sont ravis d'un test de la revue spécialisée allemande «Connect» qui juge excellente la qualité de la réception pour téléphoner ou transmettre des données dans les trains suisses. En la matière, notre pays est nettement meilleur que ses voisins allemand et autrichien, selon l'enquête.

Selon «Connect», concernant la réception des données à bord des trains, les opérateurs suisses atteignent un score de 95%, contre 61% pour le meilleur en Autriche et 42% pour le leader allemand. En matière de téléphonie vocale, les opérateurs suisses atteignent 96% des points, contre 63% en Autriche et 48% en Allemagne.

Ces bons résultats au test ne doivent rien au hasard, soulignent les CFF dans leur communiqué. Ils rappellent que les wagons suisses sont équipés depuis quelques années d'amplificateurs de signal 3G/4G. L'avenir passera aussi sans doute par des vitres spéciales perméables aux ondes radio, ceci en vue de l'arrivée de la 5G.

En outre, les CFF entendent combler les trous de réseau, notamment dans les tunnels. Tous disposeront d'une couverture 4G à partir de 2022. Par ailleurs cette couverture 4G sera améliorée dans les régions frontalières.

(cht)