Sécurité

13 décembre 2011 18:14; Act: 13.12.2011 18:21 Print

Les adolescents sécurisent plus leur mobile

Une étude française montre que les jeunes sont davantage attentifs que les aînés aux risques liés au stockage de données sur les smartphones.

Une faute?

Les jeunes âgés de 15 à 17 ans seraient-ils «un exemple à suivre» en matière de protection des données personnelles? Selon une étude française, réalisée par l’institut Médiamétrie pour le compte de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), ­cette tranche d’âge prendrait davantage garde aux risques générés par le stockage de données sur les smartphones, rapporte «Le Monde».

L’enquête révèle en effet que 82% des 15-17 ans estiment qu’il est problématique d’enregistrer ses codes secrets sur son téléphone portable, contre 76% en moyenne. Et selon l’étude, 40% des utilisateurs ont la fâcheuse habitude de conserver sur leur téléphone mobile des données sensibles telles que coordonnées bancaires, mots de passe ou combinaisons permettant d’entrer dans un immeuble.

Les adolescents sont par ailleurs plus nombreux (37%) que leurs aînés (31%) à verrouiller leur smartphone avec un code d’accès. Ils sont également 30% à classer leurs amis dans différentes catégories, afin d’éviter que les informations qu’ils publient sur les réseaux sociaux ne soient visibles par tous.

(man)