15 novembre 2006 00:10; Act: 15.11.2006 00:12 Print

Les consoles de jeux sèment la pagaille sur Wikipédia

Le vandalisme virtuel causés par les fans de PS3, de Wii et de Xbox, a colonisé l’encyclopédie collaborative, suite à la lutte impitoyable que se livrent les fabricants de ces consoles.

Une faute?

L’édition anglophone de l’encyclopédie collaborative libre Wikipédia a dû verrouiller les entrées concernant Sony et Nintendo et leurs consoles. Une série d’informations tout sauf objectives publiées ces dernières semaines ont incité les responsables de l’encyclopédie à appliquer temporairement la mesure. Ils espèrent que la passion excessive visant les consoles de jeux s’estompera avec le temps. Les utilisateurs ont détourné les entrées à des fins qualifiées de «fantaisistes». La Wii semble avoir été la ciblé privilégiée par des plaisantins trouvant le mot particulièrement divertissant.

La semaine dernière, l’entrée Nintendo avait été brièvement remplacée par «Nintendo, c’est nul». Bill Gates n’avait pas non plus été épargné, en héritant de cornes et de la moustache d’Hitler. La sortie de la nouvelle génération de consoles a propulsé leurs sociétés dans le top 40 des pages les plus révisées de Wikipédia, Nintendo Wii accédant à la 10e place avec près de 13 000 révisions. L’entrée des Etats-Unis fait l’objet du plus grand nombre de révisions avec près de 17 000, devant Wikipédia et George W. Bush.

(laf)