Domotique

29 décembre 2011 12:26; Act: 29.12.2011 16:59 Print

Les robots ont aussi droit à leur Facebook

La plateforme MyRobots permet aux objets connectés de rester en contact de leur «maître» en publiant des informations.

Sur ce sujet
Une faute?

MyRobots aspire à devenir le «Facebook pour les robots».
Le réseau social invite les propriétaires d’appareils robotisés à les connecter pour qu’ils puissent publier eux-mêmes des mises à jour de statut. Les humains peuvent s’y joindre pour rester en relation avec leurs automates.

Par exemple, un aspirateur-robot fait savoir quand un chat se dresse sur son passage et l’empêche de mener à bien sa tâche. Il indique aussi quand son sac est plein. Les robots communiquent avec leur «maître», mais aussi entre eux, afin d’effectuer conjointement des missions plus complexes.

«Ecosystème»

MyRobots est plus qu’une simple campagne de marketing éphémère menée pour le site web RobotShop.com, spécialisé dans la technologie domestique: 227 robots appartenant à des particuliers y sont inscrits. «La communauté se développe beaucoup plus vite que nous l’avions prévu, se félicite Carlos Asmat, coordinateur du projet, sur le site Mashable. Nous sommes très heureux d’avoir autant de robots en tout juste une semaine d’existence». Il est convaincu qu’il va attirer une partie des quelque 50 milliards d’appareils attendus d’ici l’an 2020.

La plateforme est compatible avec 17 types de robots personnels , allant de l'aspirateur-robot Roomba aux lapins Karotz, descendants des Nabaztag. MyRobots entend développer tout un «écosystème», avec notamment une boutique d’applications dédiées aux appareils connectés.

(laf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.