App de photos

11 mai 2019 09:41; Act: 11.05.2019 09:41 Print

Leurs clichés ont servi à former une IA à leur insu

L'app de stockage d'images Ever est critiquée pour avoir utilisé les photos de millions d'utilisateurs dans le but de vendre des outils de reconnaissance faciale.

storybild

L'app Ever fonctionne comme une plateforme d'hébergement de photos. (everalbum.com)

Une faute?

Lancée en 2013 et active dans 95 pays, l'app d'hébergement de photos Ever est sous le feu des critiques pour manque de transparence. NBC News a révélé que les milliards de photos chargées sur la plateforme par des millions d'utilisateurs ont été exploitées à leur insu par la société pour entraîner un algorithme de reconnaissance faciale. Ever a ensuite proposé de vendre cette technologie à des entreprises privées, aux forces de l'ordre et à l'armée.

«Les développeurs de l'app n'ont pas été clairs sur leurs intentions ni sur l'utilisation de mes photos», a déclaré Mariah, 19 ans, une utilisatrice américaine choquée d'apprendre la nouvelle. «Je crois que c'est une énorme atteinte à la vie privée».

«Je n'étais au courant d'aucune reconnaissance faciale dans l'application Ever. Ce qui est un peu flippant puisque j'ai des photos de mes enfants et d'amis qui n'ont jamais consenti à ce genre de choses», a réagi quant à elle Sarah, photographe californienne de 22 ans, qui a maintenant supprimé l'app.

Réorientation cachée

Doug Aley, patron d'Ever qui a rejoint l'entreprise en 2016, a fait savoir au média américain que sa société a pris la décision d'explorer le domaine de la reconnaissance faciale il y a environ deux ans et demi, lorsque lui et d'autres dirigeants ont réalisé qu'une app de photo gratuite avec quelques petites fonctionnalités payantes n'avait pas d'opportunités de croissance.

Une réorientation qu'Ever a omis de faire savoir à ses utilisateurs. La plateforme d'informations note que depuis qu'il a contacté Ever en avril, le service a ajouté une mention concernant la reconnaissance faciale dans sa politique de respect de la vie privée. Elle précise qu'elle peut se servir des photos pour améliorer sa technologie, et que celle-ci peut être utilisée dans des produits distincts pour des clients. La firme assure toutefois que ni les photos des utilisateurs, ni leurs informations personnelles ne sont partagées.

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Meyer M le 11.05.2019 09:51 Report dénoncer ce commentaire

    Si c'est gratuit...

    ...c'est vous le produit. Ce n'est pourtant pas compliqué à comprendre. Tant pis pour ceux qui l'ont oublié

  • Patgva le 11.05.2019 09:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Triste

    A quoi vous attendiez vous ? On ne rase pas gratis. De plus c'est pas la première fois et cela va continuer. Malheureusement oubliez la notion de vie privée

  • Milpa Bagen le 11.05.2019 10:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Malheureusement le produit à vendre c'est vous

    Quand une app est gratuite, le produit c'est forcément vous ! Ce n'est malheureusement absolument pas surprenant d'apprendre qu'une entreprise peut détourner facilement les données qu'elle obtient.

Les derniers commentaires

  • Bachi-bouzouk le 12.05.2019 05:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La solution s'est simple.

    Démantèlement de la société et confiscation de tout que ce soit argent comme matériel. 'Es responsable et ceux qui était au courant c'est direct en prison et ensuite ont en fait un exemple pour tout ceux qui voudrait faire pareil. Quant ont voit Facebook et Cambridge Anal.... et que zuckerberg s'en sort sans rien au final c'est bien un exemple que la justice n'est pas là même pour tous.

  • Christian le 11.05.2019 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    à quand les lois pour nous ...?

    Des milliards des gens forme chaque jour l'IA avec des Captcha! Le paradoxe, c'est qu'ils nous disaient."c'est pour nous protège contre les bots, et le hameçonnage!" pourtant on apprend les machines à distingues les chats, des cyclistes, des humains, les feux de circulations, des devantures des magasins, etc....! Et demain peut-être les machines pourront se servir de ces informations pour nous traques!

  • Ouèsava le 11.05.2019 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Toujours la même histoire !

    Comment quiconque peut-il croire qu'une application et toute l'infrastructure qu'elle représente soit mise gratuitement à disposition de tout un chacun ? On voit là à quel point les utilisateurs sont éloignés des technologies de leur quotidien.

  • Good Boy le 11.05.2019 11:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Règle de l'internet

    Protégé par mot de passe ou pas, tout envoi de données est à considérer comme publique.

  • Skblllz le 11.05.2019 11:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ils font tous ça

    On parie que Facebook Instragram et autres font la même chose ? C'est juste que pour le moment on ne le sait pas mais beaucoup de gens vont tomber de haut.

    • Anne onym le 12.05.2019 14:22 Report dénoncer ce commentaire

      C'est même connu

      Facebook le fait, et ce n'est pas secret, il y a un paramètre concernant la reconnaissance faciale, dans les paramètres de son profil.