Application

22 mars 2020 16:52; Act: 22.03.2020 20:31 Print

Likee, l'app qui défie TikTok chez l'Oncle Sam

Son propriétaire chinois va investir massivement en marketing pour séduire les enfants américains.

Sur ce sujet
Une faute?

Après TikTok, Facebook risque de voir une nouvelle application de courtes vidéos lui faire de l'ombre. Déjà dans le top 10 mondial des téléchargements en 2019, hors jeux vidéo, grâce à sa forte popularité en Russie et en Chine, Likee, ex-LIKE Video, va en effet mettre de gros moyens sur le marché américain. «Le moment est vraiment venu pour nous d'essayer de nous étendre à d'autres parties du monde, en particulier aux États-Unis», a déclaré Mike Ong, vice-président de Bigo Technology, propriétaire chinois de l'application.

Investissement massif

L'objectif de l'entreprise est de faire des États-Unis, où l'application est déjà disponible, l'un des plus grands marchés de Likee. «Cela signifie un plus grand investissement en personnel et en argent», a commenté Mike Ong, sans fournir de détails supplémentaires. L'expansion de Likee aux États-Unis nécessitera des millions de dollars de marketing pour attirer les meilleurs influenceurs et les démarcher chez TikTok, YouTube (Google), Instagram (Facebook) ou encore Snapchat.

Likee veut suivre la trace de TikTok, devenu très populaire à l'heure de la crise sanitaire du coronavirus. Mark Zuckerberg s'était montré sceptique sur la stratégie utilisée. «La mode de TikTok grandit, mais ils dépensent énormément d'argent pour promouvoir leur application. Ce que nous avons constaté, c'est que leur taux de rétention des utilisateurs n'est pas très élevé une fois qu'ils arrêtent de faire de la publicité», avait déclaré le patron du groupe Facebook.

Gestion à Singapour

Le pavillon chinois peut entraver le succès de Likee aux États-Unis, comme l’a expérimenté à ses dépens TikTok, considéré comme une menace nationale par les législateurs américains. La plateforme de courtes vidéos a pris les devants en étant exploitée par une entité singapourienne. «Nos données ne sont jamais en Chine», a assuré Mike Ong.
L'équipe américaine de Bigo Technology compte actuellement une centaine de personnes, dont la moitié se concentre sur la modération de contenu. Ce mélange fait écho à la composition globale de la firme singapourienne, qui compte 2000 modérateurs sur un effectif total de 4500 personnes.

L'app Likee fait partie du portefeuille de Joyy, une firme anciennement connue sous le nom de YY, qui exploite plusieurs services de médias sociaux, notamment Huya, une plateforme de streaming de jeux, et Bigo, une application de streaming en direct.

(laf)