Informatique

31 mars 2011 14:35; Act: 31.03.2011 15:34 Print

Logiciel espion sur portable: Samsung nie

Accusée de vendre des ordinateurs intégrant un logiciel mémorisant les touches frappées, la firme informatique sud-coréenne a réagi en niant les faits.

Une faute?

Samsung vend-il des ordinateurs portables munis dès leur sortie d'usine d'un keylogger, un enregistreur de frappe? C'est l'alerte lancée en ligne par Mohamed Hassan, un chercheur en sécurité. Cet homme a acheté un ordinateur portable de la marque Samsung, le modèle R525, en février dernier, et a effectué une analyse complète du système. Il a alors été surpris de découvrir que le logiciel StarLogger était installé sur sa machine. Et pour cause, celui-ci enregistre les touches frappées sur le clavier et les envoie automatiquement sur le réseau. Une méthode utilisée par les pirates pour récupérer des mots de passe et d'autres données sensibles.

Une information qui, si elle s'avérait avérée exacte, mettrait le fabricant sud-coréen dans l'embarras. D'autant que Mohamed Hassan avait ramené son ordinateur en magasin et l'avait échangé contre un modèle supérieur, le R540, présentant la même anomalie.

Samsung dément et explique

Finalement, Samsung est venu remettre de l'ordre dans cette affaire en expliquant dans un communiqué que l'installation de la suite d'applications Microsoft Live en langue slovaque nécessitait la création d'un dossier sous le répertoire c:\windows\SL. C'est ce qui a finalement induit en erreur la soi-disant victime.

(man)