Lausanne/Zurich

18 avril 2019 07:02; Act: 18.04.2019 10:21 Print

Notre prise en main du Galaxy Fold de Samsung

Deux boutiques éphémères ouvrent ce jeudi pour faire tester le premier smartphone pliable commercialisé en Suisse.

Sur ce sujet
Une faute?

Après des années d'attente, les smartphones pliables sont enfin palpables. Samsung a ouvert la voie avec son Galaxy Fold que l'on peut tester depuis ce jeudi dans deux boutiques éphémères, l'une au centre de Lausanne, chez Mobilezone, et l'autre chez Sunrise, à Zurich.

«20minutes» a pris en main l'appareil doté d'écrans amoled, 4,6 pouces plié et 7,3 pouces une fois déplié. Parmi les premières impressions, on a constaté que l'appareil tient bien en main et que le pliage/dépliage se fait facilement. On a aussi relevé le côté très longiligne de l'appareil une fois plié, avec au centre un écran d'une taille dont on avait perdu l'habitude. Une fois déplié, les 7,3 pouces de diagonale font apparaître le côté plutôt carré d'un écran dont on peut changer l'orientation au besoin.

Les 6 caméras présentes, dont un grand-angle de 16 MP, f/2.2 pour l'appareil principal, ne passent évidemment pas inaperçues. La gestion des applications sous Android 9 (Pie) est fluide et nécessite juste un rapide rodage. Samsung revendique une autonomie d'une journée de travail pour son appareil d'un poids de 263 g.

Reste désormais aux clients de trouver ou pas leur compte dans cet appareil à la fois téléphone intelligent et tablette qui vise plus des usages professionnels. Le Galaxy Fold sera commercialisé le 3 mai prochain à un prix recommandé de 2050 francs. En Suisse, Samsung espère écouler les quelque 2000 appareils en stock pour la période de lancement.

(laf)