Technologie

09 décembre 2011 09:26; Act: 09.12.2011 15:47 Print

Panasonic à l'assaut de l'Europe

Panasonic va lancer une gamme de téléphones portables multifonctionnels en Europe à compter de mars 2012.

storybild

Concevoir des modèles convenant tant aux Occidentaux qu'aux Japonais: voilà le défi que relève Panasonic en 2012. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le géant japonais de l'électronique et de l'électroménager Panasonic lance une gamme de smartphones en Europe et se dit confiant dans sa capacité à aligner des appareils compétitifs.

Panasonic, qui propose déjà des smartphones au Japon, espère en vendre 1,5 million pour commencer l'année prochaine en Europe avec un premier modèle, avant d'élargir son offre pour profiter de l'expansion de ce marché sur le Vieux-Continent, où dominent des rivaux étrangers, dont l'américain Apple.

Le groupe japonais espère par la suite augmenter progressivement ses ventes de téléphones mobiles pour atteindre 15 millions d'unités en 2015-2016 dans le monde, dont 6 millions au Japon et 9 millions à l'extérieur (Europe, Asie, Chine et Etats-Unis).

Marché étranger délaissé

A l'instar d'autres fabricants nippons de téléphones portables, Panasonic avait été forcé de délaisser le marché étranger, à cause de difficultés à concevoir des modèles convenant tant aux Occidentaux qu'aux Japonais en termes de fonctions, esthétique et prix. Panasonic s'était replié sur le marché nippon en 2005.

Toutefois, grâce à l'emploi du système d'exploitation (OS) Android de Google et à des appareils de forme quasi standard équipés d'un grand écran tactile, Panasonic est désormais plus à même de répondre aux attentes de la clientèle étrangère.

Il compte en outre commercialiser des appareils basés sur son expérience au Japon. Le premier modèle occidental sera «ultrafin», étanche et doté d'un écran organique électroluminescent (OLED).

Les mobiles destinés au marché étranger seront produits dans une usine de Malaisie, tout comme le sont déjà ceux pour le Japon, où Panasonic est un des acteurs majeurs du secteur, aux côtés de ses compatriotes Sharp, NEC ou Fujitsu.

(ats)