Cyber-attaque

19 juin 2011 11:08; Act: 19.06.2011 12:39 Print

Plus d'un million de clients de Sega piratés

Le producteur japonais de jeux vidéos s'est fait dérober les données personnelles de 1,29 million de clients à la suite d'une attaque visant un site internet de sa filiale européenne.

Sur ce sujet
Une faute?

Après Sony, Sega a été à son tour la cible de pirates informatiques.

Le site internet Sega Pass, exploité par Sega Europe, filiale basée à Londres, ne contenait pas d'informations concernant les cartes de crédit, a précisé dimanche le groupe nippon. Mais les pirates ont dérobé lors d'une attaque confirmée vendredi, les noms, dates de naissance et mots de passe cryptés des clients, a indiqué Sega, en présentant ses excuses.

Le service, qui a été suspendu, visait à donner des informations sur les nouveaux produits aux clients inscrits. «Une enquête a été ouverte pour comprendre la cause et le canal utilisé pour l'intrusion», a ajouté Sega, précisant qu'aucun autre site du groupe n'avait été attaqué.

Un autre groupe japonais, le géant de l'électronique Sony, a été victime récemment d'attaques menées par des pirates informatiques. La dernière a été revendiquée le 6 juin par un groupe de pirates informatiques, connu sous le nom de Lulz Security, qui avait déjà affirmé la semaine précédent avoir eu accès à plus d'un million de mots de passe, adresses électroniques et autres informations depuis SonyPictures.com.

(ats)