Japon

10 octobre 2019 07:11; Act: 10.10.2019 07:11 Print

Popstar trahie par la haute définition de ses clichés

Un fan obsessionnel a retrouvé la maison de son idole en zoomant sur le reflet de ses yeux avant de l'agresser.

storybild

La star de J-pop Ena Matsuoka et son agresseur. (Photo: Twitter)

Sur ce sujet
Une faute?

Les stars devront-elles bientôt renoncer à utiliser les smartphones de dernier cri pour assurer leur sécurité? La question se pose après la mésaventure qui est arrivée le mois dernier à la popstar japonaise Ena Matsuoka, 21 ans, membre d'un groupe de J-pop.

Hibiki Sato, un fan obsessionnel âgé de 26 ans, a en effet réussi à la localiser à l'aide d'un simple selfie en très haute définition publié sur la Toile, relate le site Asiaone. En zoomant au maximum le cliché sur le reflet des yeux de la jeune femme, il a pu identifier un arrêt de bus et les environs à l'aide des cartes de Google. Hibiki Sato a même pu déduire à quel étage elle vivait grâce à l'analyse des fenêtres et des angles de lumière apparaissant dans les yeux.

Hibiki Sato avait été arrêté le mois passé après avoir admis s'en être pris à son idole à cette même station de bus alors qu'elle rentrait chez elle. La victime avait été traînée dans un coin sombre et blessée au visage au cours de l'agression.

L'industrie du J-pop réclame régulièrement une meilleure protection des idoles féminines après plusieurs cas très médiatisés de harcèlement et d'agression au cours de ces dernières années.

(laf)