Internet

16 avril 2012 15:30; Act: 16.04.2012 17:49 Print

Sergey Brin s'inquiète pour l'avenir du web

Le cofondateur de Google accuse notamment Facebook et Apple de menacer le développement du Net.

Une faute?

«Je suis plus inquiet que jamais. C’est effrayant», a confié Sergey Brin au «Guardian». Le cofondateur de Google est en souci pour l’avenir du web. Il pointe du doigt les trois principales menaces qui, selon lui, «se dressent contre l’Internet ouvert»: les gouvernements, certaines sociétés technologiques et l’industrie du divertissement. Cette dernière est accusée de faire pression pour bloquer les sites de piratage et de soutenir les lois SOPA et PIPA aux Etats-Unis.

Sergey Brin, qui critique la Chine, l’Arabie Saoudite et l’Iran pour leur censure du web, n’épargne pas ses concurrents directs. Il reproche à Facebook et Apple de cloisonner le contenu publié sur leurs plates-formes. «Toutes les informations contenues dans les applications sont inaccessibles aux robots, explique-t-il. Vous ne pouvez donc pas effectuer de recherche.»

Trop de règles étouffe l'innovation

Il ajoute de plus que le moteur de recherche co-fondé avec Larry Page n’aurait pas pu être créé si, à l’époque, Internet avait été dominé par Facebook. «Le type d’environnement dans lequel nous avons développé Google, la raison pour laquelle nous avons pu mettre au point le moteur de recherche, est que le web était ouvert. Dès que vous introduisez trop de règles, vous étouffez l’innovation.»

(man)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tabango le 16.04.2012 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    R.I.P Internet ...

    Internet va mourir de toutes façons. Il suffit de voir le pourcentage d'affichage publicitaire des sites. Les gens vont s'en détourner car tout deviendra payant ou accessible en étant soumis a un visionnage obligatoire de pubs. Internet alors existera de manière clandestine comme c'est déjà le cas pour des milliers de sites cachés. Comme il a a eu la prohibitions avec l'alcool; on va arriver à la même chose avec internet. Internet fonctionnera comme les radios amateurs de l'époque le cryptage en plus. On va revoir nos vieilles CB ressortir de placards.

  • Moi bryan le 16.04.2012 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Facebook, Google et Apple - axe du mal

    Sur internet on est fliqué de plus en plus, surtout grâce à Facebook, Google et Apple. Le plus inquiétant c'est que les gens surfent sur le web avec leurs smartphones. Sachez que ces natels, IPhone en particulier, enregistrent toutes vos activités/positions géographiques puis les envoient a votre insu. Si j'avais un smartphone je serais terrifié. PS: Essayez Ghostery ;)

Les derniers commentaires

  • Tabango le 16.04.2012 20:12 Report dénoncer ce commentaire

    R.I.P Internet ...

    Internet va mourir de toutes façons. Il suffit de voir le pourcentage d'affichage publicitaire des sites. Les gens vont s'en détourner car tout deviendra payant ou accessible en étant soumis a un visionnage obligatoire de pubs. Internet alors existera de manière clandestine comme c'est déjà le cas pour des milliers de sites cachés. Comme il a a eu la prohibitions avec l'alcool; on va arriver à la même chose avec internet. Internet fonctionnera comme les radios amateurs de l'époque le cryptage en plus. On va revoir nos vieilles CB ressortir de placards.

    • Irssus Flatburn le 17.04.2012 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Taf

      Tout à fait d'accord !

  • Moi bryan le 16.04.2012 17:34 Report dénoncer ce commentaire

    Facebook, Google et Apple - axe du mal

    Sur internet on est fliqué de plus en plus, surtout grâce à Facebook, Google et Apple. Le plus inquiétant c'est que les gens surfent sur le web avec leurs smartphones. Sachez que ces natels, IPhone en particulier, enregistrent toutes vos activités/positions géographiques puis les envoient a votre insu. Si j'avais un smartphone je serais terrifié. PS: Essayez Ghostery ;)

    • Lebowski le 16.04.2012 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      ...

      N étant pas un agent secret ou un espion, ça m'est bien égal que Google sache que j'aime aller faire mes achats a la Migros de mon cartier, que je regarde la météo 2x par jour sur mon smartphone et que a cette heure précise je me trouve dans la région lausannoise.

    • Gaelle le 17.04.2012 00:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      j'adore !

      " Si j'avais un smartphone je serais terrifié" c'est juste trop vrai ! et pourtant on a tendance à l'oublier tout ce qui se passe a notre insu ...

    • Stephane le 17.04.2012 07:04 Report dénoncer ce commentaire

      Terrifié?????

      Terrifié??? J'ai un iPhone et je suis très satisfait de mon téléphone et personnellement n'ayant absolument rien à me reprocher je m'en fou que mon téléphone sois géolocalisé et surtout il faut arrêter de toujours critiquer Apple comme si Samsung et compagnie ne le faisait pas?!

    • Jonathan le 17.04.2012 12:33 Report dénoncer ce commentaire

      Cessons d'être frileux

      Le fait d'être suivi indirectement ne me dérange pas le moins du monde. Très peu de gens ont des choses importantes à cacher et sont parfaitement équipés pour le faire. Que plusieurs sociétés analysent mes habitudes pour mieux répondre à mes besoins ne me rend pas moins libre pour autant. Dans ce cas supprimons également les moyens de paiments modernes, les GPS et retournons au Moyen-Age... Dans une société individualiste les gens ressentent de plus en plus le besoin de se resociabiliser d'où l'essor fulgurant de Facebook, Twitter, et autres réseaux. Arrêtons la paranoïa :)