Mobile

09 décembre 2019 22:12; Act: 09.12.2019 22:12 Print

Snapchat s'essaie aux «deepfakes» marrants

L'app de partage de messages éphémères a lancé une nouvelle option qui permet d'intégrer des selfies dans des vidéos.

storybild

L'utilisateur peut se mettre en scène dans des gifs personnalisés. (dr)

Une faute?

Une nouvelle fonctionnalité baptisée Cameo est apparue sur Snapchat. Testée actuellement en bêta auprès de certains utilisateurs de l'app de messagerie, principalement en France, elle permet d'intégrer leurs visages dans des vidéos drôles.

Cameo rappelle l'app controversée chinoise Zao, qui permet de créer des vidéos de deepfakes en remplaçant le visage d'un acteur dans des scènes de film par celui de l'utilisateur. À la différence que Cameo se veut plus humoristique que réaliste. L'option se présente comme une alternative au Bitmoji, service propriété de Snap (maison mère de Snapchat) capable de créer des émojis prenant la forme d'avatars personnalisés façon bande dessinée.

En pratique, après que l'utilisateur a capturé un selfie, le logiciel se charge de découper le visage et de le placer sur différentes vidéos marrantes à choix. Ces séquences courtes prenant la forme de gifs personnalisés peuvent ensuite être partagées via la messagerie de Snapchat. Cette nouveauté doit aider l'app à retenir ses utilisateurs et ainsi lutter contre ses principaux concurrents, comme WhatsApp ou Instagram... avant qu'ils ne copient éventuellement aussi cette dernière fonctionnalité.

Snapchat n'a pas précisé de date de déploiement général de cette nouveauté. «Les caméos ne sont pas encore prêts à monter sur scène, mais restez à l'écoute pour leurs débuts mondiaux prochainement», a déclaré un porte-parole de Snapchat au site américain TechCrunch.

(man)