Réseaux sociaux

04 décembre 2019 08:51; Act: 04.12.2019 09:02 Print

TikTok a masqué des vidéos de handicapés

L’app chinoise a lutté contre le harcèlement d’usagers «vulnérables» de façon controversée, a révélé un site allemand.

storybild

L'app a passé le cap des 1,5 milliard d'utilisateurs dans le monde. (Photo: Keystone/Jens Kalaene)

Une faute?

La populaire app chinoise TikTok a utilisé des mesures inhabituelles, qui se sont montrées discriminatoires, pour protéger certains utilisateurs, selon netzpolitik.org. Citant d’anciennes consignes de modération du service de partage de courtes vidéos, le blog allemand a révélé que la portée des vidéos publiées par des personnes handicapées, «susceptibles d’être harcelées ou cyberharcelées en raison de leur état physique ou mental», avait été limitée sur la plateforme jusqu’au mois de septembre. Le site donne l’exemple de l’autisme, la trisomie 21, la déformation du visage ou des particularités faciales tel qu’un strabisme. Des homosexuels et des personnes en surpoids ont aussi été placés sur une liste d’«utilisateurs spéciaux».

Leurs vidéos étaient marquées à «risque de niveau 4» par les modérateurs, qui n’avaient que quelques secondes pour prendre leurs décisions. De ce fait, elles n’étaient visibles qu’aux résidents du même pays que leur auteur. Une mesure supplémentaire permettait aussi de ne pas les afficher dans l’onglet «Pour toi» de l’app si elles dépassaient un certain nombre de vues.

TikTok a déclaré que cette politique de modération n’avait «jamais été conçue pour être une solution à long terme». «Même si l’intention était bonne, l’approche était fausse et nous avons depuis longtemps changé cette politique en faveur de politiques plus nuancées contre le cyberharcèlement sur l’application», a dit un porte-parole à «The Verge».

(man)